Quelques minutes après minuit : un conte monstrueusement magique !

Écrit par Flavie Dekoste Catégorie : Les ados Mis à jour : jeudi 19 janvier 2017 15:26 Affichages : 1302

Quelques minutes après minuitPar Flavie Dekoste - Lagrandeparade.fr/ Depuis que la maman de Conor est malade, un monstre a fait son apparition dans sa vie. Conor pense rêver, mais non, la nuit, lorsque sonne 00h07, un monstre vient à sa rencontre. Ce monstre a la forme d'un grand if, exactement le même arbre qui surplombe sa maison et qu'il a toujours vu. Ce monstre ne lui fait pas peur car au fond de lui , l'adolescent sait pourquoi il est là. Les deux personnages vont se faire face et passer un pacte. L'if racontera trois histoires à Conor et, en retour, ce dernier devra raconter sa propre histoire.

En parallèle de ces visites nocturnes, le lecteur en apprend plus sur la vie de Conor et son quotidien depuis quelques temps. Sa maman va mal et il se retrouve contraint d'aller habiter chez sa grand-mère. Son père vient également lui rendre visite alors qu'il est parti depuis longtemps. Au fur et à mesure que les pages défilent, on ressent toute la colère enfouie dans ce garçon. Seule sa relation avec sa mère lui semble évidente, il a du mal à composer avec les autres. Conor se sent incompris par le reste de sa famille et ses camarades de classe. Il peine à s'ouvrir et à avoir confiance en autrui. Mais le monstre est là pour l'aider dans sa quête de soi.

À l'origine, "Quelques minutes après minuit" était une idée de l'auteure Siobhan Dowd. Elle avait déjà imaginé les personnages, le début de son histoire mais malheureusement décède. C'est Patrick Ness qui décide donc de reprendre et de poursuivre son travail...Patrick Ness amène subtilement la vérité aux yeux du lecteur mais également aux yeux du garçon. Les trois histoires, sous forme de conte, donnent à réfléchir. Car tout n'est pas blanc ou noir, parfois les gentils sont méchants et inversement : il faut savoir regarder au-delà des apparences.

Le lecteur, se retrouve happé par ce monde fantastique qui s'ouvre chaque nuit. Les illustrations de Jim Kay, principalement à l'encre, renforcent l'atmosphère inquiétante qui se développe autour de ce monstre de nuit. Elles représentent extrêmement bien les mots de Patrick Ness. Jusqu'à la fin, on est tenu en haleine afin de savoir quelle vérité va révéler Conor. Qu'est-ce qui est enfoui au plus profond de lui et qu'il n'ose pas dire à voix haute ?

L'univers dépeint est rempli d'émotions et aborde des thèmes difficiles comme la maladie et la mort. Le lecteur s'attache très rapidement au jeune Conor et a du mal à se détacher de ce monde en refermant le livre. Mais l'espoir est là et c'est là l'un des messages du roman.

Un roman à dévorer quelques minutes après minuit... et à voir au cinéma depuis début janvier!

- Fiston, dit son père en se penchant vers lui, les histoires ne se terminent pas toujours bien.
Il se figea. Parce que c'était vrai. Et s'il y avait une chose que le monstre lui avait apprise, c'était bien celle-là. Les histoires étaient des animaux sauvages, très sauvages, et elles partaient dans des directions qu'on ne pouvait pas prévoir.

Quelques minutes après minuit de Patrick Ness & Jim Kay

Éditions : Gallimard Jeunesse

Genre : Drame

Date de sortie : 2012

Nombre de pages : 215

prix : 18 €

Quelques minutes après minuit
Date de sortie au cinéma :  4 janvier 2017 (1h 48min)
De Juan Antonio Bayona
Avec Lewis MacDougall, Sigourney Weaver, Felicity Jones….