Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

L’Expérience de l’Arbre : une pièce magnifique autour de la transmission

Écrit par Victor Waque Catégorie : Théâtre Mis à jour : mardi 19 novembre 2019 17:12 Affichages : 218

arbrePar Victor Waqué - Lagrandeparade.com/ Sur la scène de la Maison de la culture du Japon, le théâtre Nô, style de théâtre japonais ancestral, rencontre le théâtre Occidental. Un représentant de chaque tradition partage son savoir. Sa culture. Sa passion. Un hymne au théâtre, et à la vie. « L’Expérience de l’Arbre » nous propose un moment savoureux et passionnant empreint de poésie.

Les deux amis vont partager leur courant théâtral. Un dialogue de contrastes et d’unissons autour de deux cultures si différentes mais d’une égale profondeur.
Le théâtre Nô a été développé au XIIIeme siècle au Japon. Il est l’un des théâtres les plus anciens encore joué aujourd’hui. Les comédiens transmettent leurs secrets de père en fils. Dans un espace très codifié, le théâtre Nô mêle chant guttural, danse et pantonyme. En s’adressant à un pin, symbole de longévité, les comédiens communiquent avec des dizaines de divinités. Esprit de Dieu, d’Homme ou de végétal. Forte d’une symbolique riche et omniprésente le comédien Tatsushige Udaka nous fait subtilement découvrir toute la puissance esthétique et mystique de sa tradition.
A ses côtés Simon Gauchet partage son expertise du théâtre contemporain. Un théâtre que l’on croit connaître mais que l’on redécouvre. L’évidence se transforme en exotisme. L’exotisme en évidence.

« L’expérience de l’Arbre » est avant tout l’apologie de la transmission. L’importance des enseignement pour le théâtre Nô. L’influence de l’Histoire sur le théâtre contemporain. Un héritage conscient ou inconscient, mais toujours omniprésent. Un passé qui se fige dans un présent perpétuellement renouvelé.
Sur scène le maître japonais partage son savoir à son élève occidental puis les rôles s’inversent dans un échange bienveillant et amusé. Mais ce sont bien les spectateurs qui sont les grands instruits de ce spectacle en découvrant toute la diversité du théâtre.

Dans le théâtre Nô, l’enseignement est filial. L’individu représente une tradition et des gestes millénaires enseignés par des maîtres. On découvre que le théâtre contemporain lui aussi est affaire de tradition. Des courants comme le théâtre gothique ou encore la commedia dell' arte sourdent dans le théâtre contemporain dont il est issu.
Mais finalement, la question de la transmission s’étale à l’échelle de la vie d’un homme. La vie n’est-elle rien d’autre que le produit de toutes ses expériences passées, connues et oubliées ? De ses parents et des générations précédentes ? Un message qui nous fait regarder le passé avec reconnaissance. Consciemment ou non, c’est bien d’une culture que nous sommes issues.
L’arbre symbolise aussi magnifiquement cette réflexion. Végétale dont la forme est la somme de ses aspects précédents, son tronc comme marqueur du lien avec le passé. Une ode à la transmission.

« L’Expérience de l’Arbre » est aussi l’occasion de découvrir une partie de la culture japonaise, et ses contrastes avec la nôtre.
Chaque comédien s’exprime avec sa langue maternelle. Les sonorités se croisent avec magie. Tatsushige Udaka est dans une tenue ample et majestueuse. Un haut d’un noir immaculé aux larges manches. Un bas gris molletonné dans lequel est inséré son éventail traditionnel. Dans une posture droite, concentré, il se meut dans des gestes précis et lents, ancré dans le sol. Ses vêtements amplifient l’effet magique de ses mouvements d’une perfection hypnotisante.
De l’autre côté Simon Gauchet est en pantalon et chemise décontractée. Les épaules légèrement avachies qui contrastent avec la droiture de son homologue. Des gestes nombreux et plein d’énergie, d’une fougue et d’une insouciance totale. La rigueur japonaise est remplacée par une expressivité sublime.
Deux manières de s’exprimer, de se tenir, de s’habiller. Deux styles pour un même art, celui de théâtre.

Dans un autre registre, « L’Expérience de l’Arbre » propose une réflexion sur la nature. Pour un retour aux sources. Car si notre société rase ses forêts, élargit ses villes, développe ses usines, le lien avec la nature reprend ici des forces. Avec un théâtre millénaire qui fait de l’arbre son interlocuteur privilégié, et une réminiscence des grands classiques occidentaux comme « Le chêne et le roseau » de Lafontaine ou des écrits de Paul Claudel, le regard sur la nature évolue. Dans la salle de spectacle de la maison de la culture du japon, une odeur forte de bois en suspens. Sur scène, un parquet de planches claires. Sur les côtés des branches et des ramifications dressées. Au fond un grand tronc coupé en deux dans la longueur.  A travers cette mise en scène réussie, le spectacle est un véritable hymne à la nature. Plus particulièrement aux arbres, ces grands conquérants immobiles, interlocuteur privilégié du théâtre Nô.

« L’expérience de l’Arbre » est un somptueux spectacle. Avec des comédiens captivants, une musique hypnotisante et un échange d’une richesse incroyable, ce spectacle est l’occasion de se relier autant avec la nature qu’avec notre culture. Une reconnexion avec ce qui se cache au fond de nous.

L'expérience de l'arbre

Conception, mise en scène et scénographie : Simon Gauchet
Avec Simon Gauchet, Tatsushige Udaka, Joaquim Pavy
Collaboration artistique : Eric Didry, Benjamin Lazar
Musique : Joaquim Pavy
Construction : Edouard Raffray
Lumière : Claire Gondrexon
Son : Vincent Le Meur

Dates et lieux des représentations:

- ven. 15 à 20h / sam. 16 nov. 2019 à 15h à la Maison de la Culture du Japon - Paris