Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Pour un oui ou pour un non : le poids des mots, la complexité des rapports humains

Écrit par Xavier Paquet Catégorie : Théâtre Mis à jour : mardi 22 octobre 2019 11:46 Affichages : 265

pour un oui pour un non Par Xavier Paquet - Lagrandeparade.com/ La banalité d’une phrase peut-elle détruire une amitié d’enfance ? Toute la philosophie du texte de Nathalie Sarraute repose sur cette question traitée dans cette pièce au format court.
Une simple phrase, une respiration, une intonation dans celle-ci ont blessé H2 qui s’en ouvre à H1, vieil ami de longue date. Le poids des mots ou le ton jugé condescendant ? Qu’est-ce qui a provoqué cette rancœur ? Est-ce que cette suspicion, ce doute, ce soupçon vont ruiner leur amitié ? De simple question, cette observation plonge les deux hommes dans une querelle où fleurent les souvenirs, les ressentiments et reproches longtemps enfouis.

L’anecdotique devient important, le pas grand chose devient primordial. Ce sont deux mondes qui s’opposent : H1 le père de famille qui a réussi et H2 l’homme libre mais blessé et jaloux. Ce sont aussi deux sensibilités : celle du compromis, de l’apaisement et de la conciliation face à la révolte, la part d’ombre et la pulsion intérieure. Cette confrontation apporte à chacun un effet miroir où le dominant devient dominé et réciproquement.

Le texte est fin, intelligent pour nous interpeller sur notre manière de communiquer, nos non-dits, nos interprétations. Ce qui est anodin peut devenir pesant, ce qui n’est pas dit sur l’instant le méritait-il pour éviter un ressentiment futur ?
Il est porté par une mise en scène simple et sobre misant sur des espaces de jeu restreints pour créer la tension dramatique et alterner entre proximité et éloignement des personnages. Le jeu de lumières renforce cette distanciation avec des éclairages plus ou moins intimistes. Deux bons comédiens très présents, justes dans le ton.

Pourtant, on a du mal à pleinement rentrer dans la pièce : son propos de fond ne touche guère notre sensibilité. Il manque une vraie proximité et complicité entre les deux personnages pour croire et se laisser porter dans leur amitié, leur retenue de jeu rend l’ensemble trop cérébral et pas suffisamment viscéral. Délaisser la tête pour laisser vibrer le corps et ses instincts lui aurait donné plus de poids. L'absurdité du début, la tension latente puis visible mais aussi l’humour grinçant s'invitent mais ne percutent pas. 

A voir pour la qualité du texte de Nathalie Sarraute et la complexité des rapports humains qu’elle analyse...

POUR UN OUI OU POUR UN NON
Auteur : Nathalie Sarraute
Metteur en scène : Tristan Le Doze
Distribution : Bernard Bollet, Gabriel Le Doze, Anne Plumet, Remy Jouvin

Dates et lieux des représentations:
Du 5 septembre au 23 novembre. Les jeudis, vendredis et samedis à 19h à La Manufacture des Abesses ( 7 rue Véron 75018 Paris) - Métro Abbesses ou Pigalle- 01 42 33 42 03