Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Anatomie de la joie – théâtre musical : un hymne à la joie, entre théâtre de l’absurde et comédie noire, à ne pas manquer !

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Théâtre Mis à jour : vendredi 12 avril 2019 12:27 Affichages : 662

joiePar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Fleur de Tolbiac est une neuroscientifique morose, qui veut démontrer l’existence du gène de la joie. Dans son laboratoire secret, elle enferme la pétulante Camille, qui rit de tout, même de ses pires malheurs. Les deux femmes vont partir à la recherche du fameux gène, au cours d’une enquête aussi déjantée que drôle, destinée à découvrir le secret de la joie.

Leurs recherches portent sur les liens entre la musique et les émotions, et c’est un répertoire réjouissant que les deux comédiennes abordent et détournent : Bach, Beethoven, Chopin, Jeanne Moreau, Jean Yanne, ainsi que des créations originales.
Anne Cadilhac, est formidable en Camille, cobaye consentante et empathique, tandis que Sandrine Montcoudiol campe avec brio une scientifique mélancolique à souhait. On découvre petit à petit les failles de ces personnages, grâce à un texte qui fait la part belle à l’humour souvent noir, à la dérision et au burlesque.

La pièce est formidablement rythmée, la mise en scène énergique, et les deux comédiennes démontrent leur grand talent de musiciennes et de chanteuses.

Entre théâtre de l’absurde et péripéties surréalistes, entre humour noir, autodérision et surprises (ahhhh, le pingouin !), le spectateur passe un moment formidable, pique des fous rires, et ressort, le sourire aux lèvres, et le cœur en joie !

Anatomie de la joie – théâtre musical
De et avec : Anne Cadilhac et Sandrine Montcoudiol
Mise en scène : Yann de Monterno, assisté par Jérôme Gayzal
Collaboration artistique : Éric Verdin
Durée : 1 h 10

Dates et Lieu des représentations : 
- Du 8 avril au 18 juin 2019, les lundis et mardis à 19h45 au Théâtre de l’Essaïon – 75004 Paris