Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Le Barbecue, ou Ce songe embrouillé d'instinct, d'erreur & de grâce : Franck Pech à l'accent nougaresque

Écrit par Guillaume Chérel Catégorie : Théâtre Mis à jour : mardi 30 octobre 2018 08:53 Affichages : 168

BarbecuePar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/ Franck Pech (40 ans) est un acteur, venu de Haute-Garonne, que l'on voit parfois à l'écran, dans des pubs, ou une série télé populaire (bientôt au cinéma). Il joue aussi le rôle de « Monsieur Royal », dans un bar du 11e, où il présente des artistes musicaux. Car sa vraie passion c'est le chant et la poésie. L'année dernière, il se lançait pour la première fois en solo, sur la scène du théâtre du Gouvernail, passage de Thionville, à Paris, où il donnait « Barbecue » (sous-titré « Ce songe embrouillé d'instinct, d'erreur & de grâce »). Il reprend ce spectacle, avec une autre mise en scène, le 11 novembre prochain au Kibélé (Paris) et dans la région de Toulouse, les 17 et 18 novembre, à l'Antidote (Pinsaguel).

Voici le pitch : « C'était un dimanche de plomb, dans une de ces maisons d'un de ces lotissements où le gazon sent le génétiquement modifié. Où les week-ends d'été on trompe l'ennui en lavant sa voiture. Rue Pervenche, tout droit, rue Rimbaud, au rond-point Baudelaire, tourner à droite rue Moineau ; toutes les rues ont soit un nom d'oiseaux, soit de poètes. Brigitte me disait que ça revenait au même. » Le décor est planté.

Pierre vient de se faire larguer par Brigitte. Un détail le tracasse : elle a laissé plein de livres de poésie dans leur appartement commun. Et s'il en écrivait, lui aussi, de la poésie : ne serait-ce pas le moyen de la reconquérir ? Il s'y essaie mais son texte tient sur un ticket de métro. Alors il tente de se changer les idées, pense partir en voyage, et là ça part en sucette : « Je peux t'obtenir le Pack Luxe Guérilla, à prix sacrifié ! », hurle le commercial d'une agence de voyage un peu particulière : « Un achat groupé nous est revenu d'une maison de retraite - une canicule sévère leur ont fait réviser leurs plans (...) Il nous reste 2 lots, à saisir aujourd'hui même : le pack Luxe « Big brother » : espionnage en Chine pour le compte de sociétés américaines, surveillance industrielle, infiltrations dans les usines (...) Non ?! Pas la chine ? Tu ne portes que des vêtements en coton équitable, je comprends ».

Puis Pierre se rend au fameux « barbecue » de ses amis Mike et Rose. Ils en tiennent une couche ces deux-là, et bien qu'ils feignent de plaindre Pierre, tout juste largué, on sent bien qu'ils s'en tapent comme d'une guigne et que leur propre couple est branlant. Alors Pierre passe à autre chose, un peu comme Burt Lancaster dans The swimmer, chef-d'œuvre méconnu de Franck Perry (1968), son esprit divague, il flâne, vagabonde, et rencontre un drôle d'énergumène. Le client conteur, qui en a une bonne à raconter : « Tu cherches le marché de la poésie ? L'hommage à Serge ! C'est à la salle des fêtes, plus bas. Ici c'est le bar des poètes, il y'a que des Rimbaud ici, des Rimbaud qui coulent, comme des Rainbow Warrior, tu vois ? Ah... !? Monsieur écrit des poèmes ! T'es d'où ? Paris ! Paris. L'avant-garde c'est ça, c'est ça qui plait à Paris, l'avant-garde. Ils ont l'impression d'être dans le train de l'avenir, mais y'a plus de gare pour partir. »

pechFranck Pech joue tous les personnages et mouille le maillot, lui l'ancien footballeur, prouvant ainsi que dans la vie, comme en amour, il ne faut rien attendre mais prendre, créer soi-même. Se produire, ou produire les autres, comme il le fait avec L'Oscillo Prod, qui met une scène à la disposition des artistes musicaux au bar Royal Onze (110 rue du Chemin-Vert Paris 11). Franck Pech en a sous la pédale, comme on dit en vélo. Il prouve qu'il peut tout interpréter, en suivant les conseils divagants de son ami le bourlingueur (à la Cendrars) : Krimo, l'ange Krimo, vagabond des étoiles, que l'on entend en voix off. Il rappelle ainsi qu'un acteur, ça « acte » mais qu'il doit avant tout faire l'éponge (qu'il lance dans le public...) et savoir écouter. Pour mieux transmettre. On se croirait dans une nouvelle de Raymond Carver, ou un roman de John Fante, voire chez Philippe Djian, ou Jean-Paul Dubois, le toulousain, comme le grand Nougaro. C'est de là d'où vient Franck Pech, toto-belle-gueule au sourire ravageur, et ça s'entend parfois... qu'il a l'accent chantant. N'en déplaise à certains. A découvrir.

Le Barbecue, ou Ce songe embrouillé d'instinct, d'erreur & de grâce
De et par : Franck Pech 
Mise en scène : Christian Lucas
Voix off : Céline Le Coustumer et Krimo Némouchi
Production : L'Oscillo prod.

Dates et lieux des représentations : 
- Le 11 novembre 2018 au Kibélé (12, rue de l'Echiquier Paris 75011), de 18 h à 19 h 30
- Les 17 et 18 novembre 2018 à l'Antidote (café-théâtre ; 6, rue de la Commune 1871 Pinsaguel 31120)