Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

La révolte : quand Auguste de Villiers de l'Isle d'Adam évoque la quête de liberté d'une femme à la fin du XIXème

Écrit par Delphine Caudal Catégorie : Théâtre Mis à jour : lundi 2 juillet 2018 15:51 Affichages : 196

la révoltePar Delphine Caudal - Lagrandeparade.fr / Quand une femme aspire à "plus haut", à se libérer des chaînes de la société et d'un mari froid et calculateur... Il faut bien du courage. Ce fut le cas d'Elisabeth, l'Héroïne romantique d'Auguste de Villiers de l'Isle d'Adam, apparaissant au théâtre en 1870. Mise en scène poignante et glaçante, "La révolte" est un spectacle exigeant, très travaillé, servi par des artistes remarquables.

Félix est un banquier particulièrement heureux : ses comptes se portent à merveille, sa fortune a triplé en quatre ans. Il fait part de sa satisfaction à sa femme Elisabeth, quand celle-ci le regarde avec un air nouveau: le visage d'une femme qui ne supporte plus l'égoïsme et le capitalisme de son mari. Elle annonce qu'elle le quitte, lui et leur fille, pour enfin "vivre". La vie bourgeoise qu'elle partage avec son époux froid et distant ne lui convient plus. La compagnie de son enfant lui rappelle inlassablement cette cage dorée qu'elle a maintenant en horreur. L'impensable se produit : dans un capuchon noir, Elisabeth quitte le foyer laissant mari et enfant...

On assiste à une représentation qui relève du génie. Julie-Marie Parmentier excelle dans son rôle de femme en quête de liberté. Le texte, poignant et tranchant, résonne comme un couperet pour le personnage de Félix. Julie-Marie Parmentier scande avec une incroyable intensité la peine et les désirs refoulés de son personnage, démontrant la force et le courage sans pareil d'Elisabeth. Car quitter mari et enfant dans les années 1870 relève de la folie ... Mais la jeune femme ne peut se supporter une seconde de plus dans ce foyer, se voyant mourir à petit feu devant tant de froideur et d'égoïsme. Elle a tout bonnement besoin de "ressentir" à nouveau la beauté du monde. Elle n'a pas le choix : elle doit s'extraire du joug de son mari et balayer ce lien si mince qu'elle a avec son enfant.

Cette proposition de "La révolte" est un véritable petit chef d'œuvre. Elle est glaçante et savoureuse. Dans un décor sombre et épuré, le besoin d'une nouvelle vie transparaît, et fait ressentir au public cet appel au bonheur. On applaudit ce très beau travail, qui fait encore plus aimer le théâtre.

La révolte

Auteur : Auguste de Villiers de l'Isle-d'Adam
Artistes : Jule-Marie Parmentier, Olivier Cruveiller
Metteur en scène : Charles Tordjman

Dates et lieux des représentations: 

- Jusqu'au dimanche 15 juillet 2018 au Théâtre de Poche Montparnasse ( 75 boulevard du Montparnasse, 75 006 Paris)