Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Ça ne se passe jamais comme prévu : une promenade touristique dans Lisbonne à la fraîcheur agréable

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Théâtre Mis à jour : dimanche 1 juillet 2018 15:35 Affichages : 189

ça ne passe jamais Par Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Au départ, la promotion 1 du Bachelor Théâtre de La Manufacture de Lausanne devait monter "La Cerisaie" avec Tiago Rodriguez, auteur, metteur en scène et directeur du Théâtre National Dona Maria II de Lisbonne…et puis, comme ça ne se passe jamais comme prévu, c’est une série de dix-sept lettres d’adieu écrites par ce dernier qui va devenir la matière à jouer de ces comédiens en devenir.

16 acteurs empreints de fraîcheur pour lesquels Tiago Rodriguez a inventé des monologues qui siéent remarquablement à la personnalité de jeu de chacun. Un moment de théâtre plaisant de par sa mise en scène sobre mais pertinente, sa mise en avant de talents en devenir et son texte délicieux. Car oui, il faut bien le dire, les mots très vite invitent à une rêverie qui ne cessera que lorsque la plume s’arrêtera d’écrire. Il y est question d’une jeune âme - Suisse! - en séjour dans la capitale portugaise, qui croise un autochtone dans le parc de Principe Real…débute alors une idylle. Très romantique, la narratrice refuse de céder à la facilité de la technologie et donne rendez-vous le lendemain à la même heure de rencontre et au même endroit…Seulement, le jour suivant, impossible de retrouver le chemin de ces fameux jardins dont les feuilles avaient une odeur si entêtante! Et les jours suivants non plus…comme une malédiction! Elle décide donc d’écrire une lettre d’adieu, occasion pour elle de continuer à garder un lien avec cet amour sans doute fantasmé et possibilité pour Tiago Rodriguez d’inviter le spectateur et ses élèves à effectuer une promenade attrayante dans la capitale du Portugal mais aussi d’évoquer les réalités préoccupantes dont elle devient la victime, le tourisme ayant créé une inflation des loyers et développant une politique qui chasse les autochtones dans les banlieues. En compagnie d’une « écrevisse touristique désorientée », l'on vit les conséquences d’une « conspiration urbanistique », on croise un bouquiniste marqué par le régime de Salazar, une vieille dame victime de la modernité mercantile et l'on entend la langue portugaise, notamment au détour de quelques vers d'un poète inspiré ( Luis de Camoes)…

Tiago Rodriguez opère une mise en abîme aussi délicate et drôle, ses jeunes comédiens narrant une histoire qui pourrait être la leur. On en aime la teneur poétique et les interrogations philosophiques sur l’avenir, le temps et ses changements qu’elle contient. « Tout l’univers est fait de changements »; « une chose qui commence est la promesse d’une chose qui se termine »….mais pourquoi le changement est si souvent synonyme de moins bien? Se donne-t-on vraiment les moyens de changer les choses?
"Ça ne se passe jamais comme prévu" est un marathon amoureux amusant, un guide touristique pétri d’humour, de légèreté et d’anecdotes singulières, une déclinaison espiègle de toutes les manières dont on peut se confronter à une lettre, un refus adorable de dire adieu, une réflexion intelligente sur l’amour…Ce texte est ponctué de phrases que l’on garde en mémoire telles que « Des nuages de peur qui planent sur ta ville mon amour…même en plein soleil », « je suis fatigué que rien n’arrive d’exagéré »  ou encore «  mon amour tu es officiellement un fantasme ».
Tiago Rodriguez a mis en valeur les qualités de chaque interprète et imaginé un texte qui leur correspond et à l’universalité prégnante…la marque d’un homme de théâtre de grand talent qui mérite, comme Donatienne Amann, Raphaël Archinard, Julie Bugnard, Greg Ceppi, Angèle Colas, Isabela De Moraes Evangelista, Catherine Demiguel, Laura Den Hondt, Morgane Grandjean, Isumi Grichting, Camille Le Jeune, Pépin Mayette, Guillaume Miramond, Samuel Perthuis, Victor Poltier, Lucas Savioz, qu'on les applaudisse des deux mains!

Quand je te cherche, il se passe quelque chose.

Ça ne se passe jamais comme prévu
Texte et mise en scène : Tiago Rodrigues 

Traduction : Thomas Resendes

Assistanat à la mise en scène : Teresa Coutinho

Direction technique : Nicolas Berseth et Cárin Geada

Responsable son : Ponto Zurca

Avec les étudiant(e)s de la promotion 1 du Bachelor Théâtre de La Manufacture – Haute école des arts de la scène : Donatienne Amann, Raphaël Archinard, Julie Bugnard, Greg Ceppi, Angèle Colas, Isabela De Moraes Evangelista, Catherine Demiguel, Laura Den Hondt, Morgane Grandjean, Isumi Grichting, Camille Le Jeune, Pépin Mayette, Guillaume Miramond, Samuel Perthuis, Victor Poltier, Lucas Savioz
Ça ne se passe jamais comme prévu ©Filipe Ferreira
Coproduction : La Manufacture - Haute école des arts de la scène et le Teatro Nacional Dona Maria II.

Dates et lieux des représentations:
- Les 29 et 30 juin 2018 au théâtre d’Ô - Domaine d’Ô - Montpellier - dans le cadre du Printemps des Comédiens

prévu