Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Le Cercle de Whitechapel : une comédie policière haletante et savoureuse, dans un somptueux décor

Écrit par Delphine Caudal Catégorie : Théâtre Mis à jour : dimanche 18 février 2018 18:25 Affichages : 1393

whitechapelPar Delphine Caudal - Lagrandeparade.fr/ Londres, 1888. Un plongeon dans l’ère victorienne dans un quartier pauvre et malfamé où de sinistres meurtres s’enchaînent et défraient les chroniques. Jack l’Eventreur fascine et terrorise la population par ses singulières et effroyables méthodes : assassinats de prostituées, vol d’organes… Il représente somme toute le mal absolu dans un siècle marqué par de fulgurantes innovations scientifiques, et deviendra inéluctablement un frissonnant mythe du 20ème siècle.

Dans cette atmosphère marquée par la terreur et l’excitation, Sir Herbert Granville décide de réunir une équipe d’enquêteurs, unique par leurs piquantes personnalités et leur foisonnante imagination. 

Sir Herbert Graville, un gentleman anglais, prend très au sérieux cette multitude de meurtres et se fait une mission de résoudre la sinistre énigme. Il s’entoure d’un écrivain timide, discret, incroyablement perspicace, d’un administrateur de théâtre en vue, d’un journaliste écrivain passionné et colérique, ainsi que d’une femme intelligente, libre et provocante par son indépendance. Sir Arthur Conan Doyle (créateur de Sherlock Holmes), Georges Bernard Shaw (Pygmalion), Bram Stocker (Dracula) accompagnés de Mary Lawson, une des premières femmes médecin du royaume, vont l’accompagner dans ses intrépides recherches.
Ces personnalités riches et emblématiques donnent un rythme fantastique à l’enquête. La séduction, l’humour, les échanges houleux et les révélations pimentent cette comédie policière bien délicieuse. C’est une équipe de pointe qui trace les pistes, s’interroge, soumet des hypothèses… sous les yeux avides d’un public conquis. Le suspense est permanent.
On salue ce travail très exigeant au rendu brillant. Sous les yeux des spectateurs, prend forme le quartier de Whitechapel, par des photographies, des rapports, des témoignages, servis par des artistes très convaincants. La prestation des cinq comédiens est saisissante, la pièce trépidante, élégante, à la hauteur des attentes des amateurs du genre.

En résumé? « Le cercle de Whitechapel » c’est une pièce époustouflante, servie par de brillants artistes dans des rôles sur mesure, évoluant dans un décor de haute qualité.

Le Cercle de Whitechapel
Auteur : Julien Lefebvre 

Avec Stéphanie Bassibey, Pierre-Arnaud Juin, Ludovic Laroche, Jérôme Paquatte, Nicolas Saint-Georges

Metteur en scène : Jean-Laurent Silvi

Dates et lieux des représentations: 
-Jusqu’au dimanche 15 avril 2018 au Théâtre Le Lucernaire ( 53, rue Notre-Dame-des-Champs, 75 006 Paris)