Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Hors cadre : « Ma différence peut me faire devenir quelqu’un »

Écrit par Delphine Caudal Catégorie : Théâtre Mis à jour : samedi 3 février 2018 09:02 Affichages : 2488

Hors cadrePar Delphine Caudal - Lagrandeparade.fr/ Il se présente, décrit son parcours, l’abandon par sa famille, les difficultés rencontrées à l’école, le peu de succès auprès de la gente féminine…. Mais c’est avec un incroyable humour qu’il tourne à la dérision ces quelques déboires. Car il est bien intelligent, ce sympathique Guillaume… Son handicap devient une force, lui permet d’aborder la vie sous un autre angle, privilégiant les valeurs humaines.

On est choqué par la cruauté et la maladresse des gens. Mais avec un sourire, une bonté évidente, Guillaume fait comprendre qu’il ne faut pas s’attarder sur ce genre de comportement.
Quelle force ! Il impressionne son public. Il en prend même le contrepied, et propose un humour poussé à l’extrême…
Le soir où il aurait pu « conclure », surviennent les attentats « « Y’a qu’au Bataclan que ça a tiré ! ». Il se moque de l’hypocrisie de Macdo « Venez comme vous êtes », fait d’hilarants constats : « Les moches sont moins casse-couille que les belles » et n’hésite pas à insister : « Chéri, est-ce que je suis moche ? Oui, ce n’est pas une douche qui va changer ta gueule ! ».

L’autodérision est permanente : « Je crois en la réincarnation, j’ai hâte ! Et pas un pigeon, un aigle royal ! ». Il rit de tout, de lui-même, de la bêtise des autres, et propose une amusante parenthèse interactive avec le public. Le vocabulaire très familier peut choquer, mais il faut être bien averti, Guillaume Bats ne fait pas dans la dentelle.

Les remerciements en fin de spectacle sont touchants, et clôturent une représentation très réussie, symbole d’une persévérance et d’une perspicacité hors norme. On est ému, merci Guillaume, voilà bien une bonne dose d’humanité mené par un indiscutable talent !

Hors-cadre
De et avec Guillaume Bats 

Metteur en scène : Jérémy Ferrari 

Dates et lieux des représentations: 
- Jusqu'au 23 avril 2018 au Théâtre Comédie des Boulevards (39, rue du Sentier, 75 002 Paris)  - Représentation tous les lundis