Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Souvenirs assassins: " Vous suivez vous?"

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Théâtre Mis à jour : mardi 15 novembre 2016 16:58 Affichages : 1795

souvenirs assassinsPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Qui est cet homme sur scène qui se qualifie de " fou comme peuvent l'être les gens normaux"? Sur ce plateau écorché au fond de scène tagué, pas même " un cube pour égayer". S'il est physiquement tout seul, " ce type-là est habité" par une dizaine de personnages avec lesquels tour à tour il dialogue, s'affronte, se heurte ; cet individu est " un immeuble" à lui seul. Schizophrène? Sans doute. Les souvenirs, en tous cas, ne se contentent pas en lui d'être des réminiscences passagères qui secouent le cœur par vagues, ils le prennent littéralement en otage, s'incarnent en chair et os dans sa propre enveloppe corporelle.

Christian Mazzuchini fait preuve d'une énergie remarquable pour faire vivre sur les planches tantôt le narrateur principal, l'inspecteur, le psychiatre, la vieille, l'ouvrier ébéniste... Son travail d'incarnation est épatant tant sa physionomie, sa gestuelle et son timbre de voix modifiés réussissent à composer alternativement -et à un rythme soutenu !- diverses personnalités singulières. Dirigé avec justesse par Dag Jeanneret qui a l'art de créer une familiarité aussi pertinente que poétique entre le public et l'acteur qui monologue - on n'oubliera pas de sitôt son Radio clandestine avec Richard Mitou- et accompagné des lumières de Christian Pinaud qui jouent avec finesse sur l'idée du dédoublement, Christian Mazzuchini incarne une allégorie de la Mémoire peut-être, diffuse, parfois confuse, tantôt véhémente, tantôt nostalgique et donne à entendre une écriture de qualité qui sait être tout à la fois grave et drôle. Souvenirs assassins est l'histoire d'un homme happé par des voix venues de son enfance, de ses souvenirs, d'ailleurs ; un texte ponctué en outre de clins d'œil aussi pertinents qu'amusants au théâtre. A voir assurément!

Souvenirs assassins
Texte: Serge Valletti
Avec Christian Mazzuchini
Mise en scène: Dag Jeanneret
Scénographie: Cécile Marc
Lumières: Christian Pinaud
Durée: 1h05.

Une production de la Cie In situ associée au Théâtre de Sortie Ouest.

Dates de représentation:

- Du 27 au 30 juillet 2015 au théâtre L'instant T lors du Festival des Nuits de la Terrasse et del Catet

- Le 19 novembre 2015 à L'ATP d'Alès à 20h30 - Les Atypiques.

- Les 18,19,20,23,25 et 27 novembre 2016 - Sortie Ouest - Le Grand Tour ( 34) - Rencontre avec Serge Valletti, animée par Gérard Lieber, en entrée libre le samedi 19 novembre à 18h

- Le 1 décembre 2016 aux ATP d'Uzès

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer