Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Deluxe : rencontre en mots et en notes festives avec six trublions aixois

Écrit par Virginie Gossart Catégorie : Lyrique Mis à jour : samedi 21 novembre 2015 14:04 Affichages : 1793

DeluxePar Virginie Gossart - Lagrandeparade.fr/ Après les avoir vus en concert au festival d'Aluna au mois de juin 2015 et dans l'attente de la sortie de leur nouvel album, "Stachelight", prévu pour le mois de janvier 2016, nous avions envie d'en savoir un peu plus sur le parcours impressionnant et les personnalités contrastées des six trublions aixois qui composent le groupe Deluxe. Et on peut dire qu'on n'a pas été déçu!

Comment vous-êtes vous rencontrés ? Étiez-vous tous originaires d'Aix-en-Provence ou y-a-t-il des "pièces rapportées" (ou plutôt des "valeurs ajoutées") qui se sont greffées au groupe et qui venaient d'ailleurs ?

C’est ma question préférée! Kilo (batterie/ machines/ cassoulet) et Kaya (basse/ contre-basse/ poésie /quarterback) sont comme cul et chemise depuis la tendre enfance! Ils rencontrent Pietre (guitare/ clavier/ voix/ chasse et pêche) au collège et se passionnent ensemble pour la musique. Plus tard, dans la cours du lycée, arrive Soubri (tambourin, mpc, couteaux suisses, couteaux des mers). Et c’est encore un peu plus tard, lors d’un stage de poterie en Ardèche qu’ils tombent sous les charmes de Pépé (sax/ double sax/ trompette/ clavier/ galoubet/ banjo/ banjette/ tuba/ soubassophone/ trompinette/ futon). Les cinq chevaliers adolescents développent leur musique et sens de la scène dans les rues d’Aix-en- Provence. De belles années formatrices à écumer bars et trottoirs passent avant qu’ils ne croisent par hasard la route de Liliboy (voix, enduits à la chaux), inconsciente dans un fossé, au bord de la départementale 8N. C’est une histoire de rencontres fortuites et pourtant évidentes.

Quelles sont vos influences musicales ? Quels chanteurs ou groupes vous ont particulièrement marqués ? Y-a-t-il des divergences entre vous à ce sujet ou estimez-vous que vos goûts sont complémentaires ?
Naturellement, il y a divergences. À nous six, nous écoutons des choses bien différentes, du jazz méga jazz à la chanson française, du skull death junk poop à l’acide country… Mais quelques manis nous mettent tous d’accord sur scène et/ou sur disque: Mathieu Chedid, The Black Keys, Henri Diez, Saïan Supa Crew , Georges Brassens, The Roots, Neil Diamond, Dolly Parton. J’espère bien qu’on est complémentaires!
 
Certains de vos titres figurent sur les volumes des "Groove Sessions" et votre premier album, "The Deluxe Family Show", est produit par Chinese Man Records. Quelle est la nature exacte de votre partenariat avec les marseillais de Chinese Man : sont-ils juste vos producteurs ou existe-t-il entre vous une réelle collaboration artistique ?
Les deux! Ils ont été des modèles, nous ont appris beaucoup et transmis le goût de l’indépendance, à tel point que nous avons créé notre propre label cette année: NANANA PRODUCTION!
 
Comme beaucoup de groupes actuels, vous mélangez de multiples influences : jazz, hip-hop, funk, electro, rock ... Pensez-vous que ce qui fait la différence avec Deluxe, c'est la place de choix accordée aux cuivres dans vos compositions ?
J’imagine que ce mélange est à l’image des diversités qui nous inspirent. Y-a-t-il réelle différence? Mais avec quoi? Y-a-t-il un sens à la vie? Quel âge a Pépé? Pourquoi suis-je sur terre?
 
D'où vous est venue l'idée de tous porter une moustache (à part Liliboy bien entendu !), jusqu'à en faire l'emblème ou le logo de votre groupe ? Simple blague qui s'est transformée en marque de fabrique ? Anecdote précise ? Référence musicale (les moustaches et vos costumes de scène, ça nous rappelle Freddie Mercury et Frank Zappa, mais on peut se tromper !) ?
C’est parti d’un geste solidaire: l’un de nous est gravement touché par la Stachiguadoudou, une maladie largement répandue mais incurable. Il a beau se raser la moustache, le lendemain elle réapparaît plus drue que jamais. Pour qu'il ne se sente never again seul dans la différence, on se la coltine. Et avec le temps, on s’est rendu compte qu’elle est un porte-bonheur. Et en effet, il y a un paquet de forces de la nature qui l’ont portée et la portent encore! Georges Brassens!
 
Sur scène, vous dégagez une énergie explosive et vous êtes très communicatifs avec le public. Vos costumes et vos jeux de scène sont particulièrement travaillés, mais vous restez très naturels et l'humour est omniprésent.  Le travail de préparation que vous effectuez en vue des concerts laisse-t-il la place à une part d'improvisation ?
Absolument! L’humeur et l’humour de la nuit l’emportent! Plus on est crevés,  plus on va en rajouter pour se faire rire et oublier les muscles endoloris par les heures passées à écumer à chaque occasion le salon de l’automobile.
 
A quoi accordez-vous le plus de valeur : à la phase d'élaboration et de diffusion de vos albums ou à la scène et aux tournées ?
La période de tournée nous fait rêver, même s'il faut parfois la mettre en pause. On se dit même que l’élaboration d’un album n’est finalement plus qu’un prétexte pour retrouver la scène. Mais tout s’apprend, et on finit par passer de bons moments en studios même si le travail y est moins exaltant!
 
Votre prochain album, "Stachelight", qui doit sortir le 22 janvier 2016, semble marquer un virage important dans votre parcours puisque vous y collaborez avec de prestigieux artistes comme M, IAM ou Nneka. Dans quel contexte avez-vous rencontré ces artistes et comment est née l'idée de les associer à votre nouvel album ?
C’est un vrai rêve qui s’est réalisé! Nous avons rencontré quelques-uns de nos artistes préférés à force de tourner. Avec M, on s’est croisés sur plusieurs festivals, le courant passait, et on a fini par lui envoyer quelques morceaux au cas où! Et TADAM ! On est monté chez lui pour enregistrer "Baby Thats You". Avec Iam, c’est rigolo, il a fallu qu’on se rencontre à Shanghaï pour la fête de la musique alors qu’on s’était croisés plusieurs fois dans le sud, pour qu’on en vienne à parler album, ça s’est finalement fait à Marseille. Et quand Nneka, cerise sur le gâteau, est venue nous checker après les balances au Printemps de Bourges, on en a profité pour lui parler furtivement de "Stachelight", et à notre grande surprise, elle nous a laissé ses coordonnées dans les loges après le show! Que de magie ...
 
Vous véhiculez une image assez décalée et dilettante et donnez l'impression de ne pas trop vous prendre au sérieux. Est-ce que cela vous aide à garder les pieds sur terre ou est-ce un état d'esprit que vous aviez tous dès le début et que vous entretenez ?
On a la chance d’être à l’origine une bande de copains à laquelle se sont naturellement ajoutés des manis heureux de croire à ce projet. On sait d’où on vient. La saucisse, l’automobile, toutes ces belles choses n’auraient pas le même goût si nous étions séparés. On se doit de faire valdinguer le mojo au quotidien! Mektoub. ON ON ON !

DeluxeSTACHELIGHT à paraître le 22 janvier prochain chez Chinese Man Records

Dates de concerts:

-  Jeudi 19 novembre 2015 en concert à l'Olympia ( Paris - 75)
- Vendredi 20 Novembre 2015 - 20h30 à  Montlucon (03)- Centre Athanor
- Samedi 21 Novembre 201520h30 à Marseille (13)- Le Moulin
- Jeudi 10 Mars 201620h30 à  Cenon (33)- Le Rocher De Palmer
- Vendredi 11 Mars 201620h00 à  Ramonville (31)- Le Bikini
- Jeudi 24 Mars 201620h00 à  Nantes (44)- Stereolux / La Fabrique / Trempolino
- Mardi 12 Avril 201619h00 à  Tignes (73)- Outdoor dans le cadre du festival LIVE IN TIGNES