Hira Gasy : l’opéra des campagnes malgaches

Écrit par Victor Waque Catégorie : Lyrique Mis à jour : jeudi 15 novembre 2018 22:19 Affichages : 773

hira gasyPar Victor Waqué -Lagrandeparade.com/ Le hira gasy est un art emblématique des plateaux centraux de Madagascar. A travers des chants, de la musique, et des mimes, ils s’adressent aux paysans lors de festivités. Des milliers de représentations sont faites chaque année sur l’île. Avec de l’énergie, des couleurs et un message positif, découvrir l’opéra des campagnes malgaches est un vrai plaisir !

Un opéra malgache. Opéra. Car se mêlent instruments, voix, et danses. Malgache. Car la culture de l’île africaine transpire à chaque instant. Des vêtements colorés. Des voix hautes perchées aux sonorités inédites. Des danses caractéristiques dont les mouvements débutent des mains et des épaules. Une décontraction des artistes, mêlée à un plaisir communicatif. Un saut culturel vivifiant.

Les hommes portent de longues vestes d’un rouge criard. Casqués d’un chapeau de paille, munis d’une longue écharpe blanche et d’un large sourire, ils inondent le théâtre Levi-Strauss du quai Branly de leur musique. Les femmes portent des robes aux couleurs unies tout autant rayonnantes. Hommes et femmes chantent et dansent ensemble. Dans des rôles différenciés. L’homme est exubérant. Il danse avec amplitude, s’engageant dans des mîmes passionnés pour illustrer ses propos. La femme reste d’avantage discrète, tout en douceur.

L’orchestre se compose de trois violons et de deux tambours. Parfois des trompettes s’invitent dans la danse. La musique est rythmée. Effrénée. Chaque chanteur s’adresse directement au spectateur. Car le hira gasy ne pourrait exister sans un public. Les artistes les interpellent. S’il sont d’accords, ils doivent applaudir !

Les chants sont empreints de sagesse. Les chanteurs nous invitent à prendre soin de la nature. A protéger les enfants. Les amener à l’école. Les préserver d’une grossesse involontaire. Ce sont des chansons riches de conseils, issus des aïeuls et de la religion. Pour une vie équilibrée et épanouie.

Les chants ne se restreignent pas aux recommandations ancestrales. Ils dénoncent. Le système politique. L’inégalité entre les riches et les pauvres. Ils informent la population paysanne de l’actualité et des enjeux de la société. Les textes chantés des hira gasy évoluent constamment. Les paroles de la représentation du 8 novembre s’appuyaient sur les élections présidentielles malgaches de cette période. Des chants lourds de sens, qui sous le ton joyeux et plein d’entrain visent à transmettre un message. Aux spectateurs d’applaudir s’ils sont d’accords ! Ils le sont.

Hira gasy nous transporte dans une culture malgache à la fois différente par ses coutumes, et proche par son message. Écologie. Respect. Égalité. Des valeurs qui traversent nos frontières. Avec cette musique entraînante et ses chanteurs plein d’énergies, nous découvrons une autre manière d’informer le public : avec de la joie !

Dates et lieux des représentations: 

- Du 8 au 10 novembre 2018 au Musée du Quai Branly Jacques Chirac