Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Emily Loizeau : a kind of magic

Écrit par Guillaume Marcenac Catégorie : Lyrique Mis à jour : jeudi 12 avril 2018 21:38 Affichages : 360

loizeau Par Guillaume Marcenac - Lagrandeparade.fr/ A sa manière d'entrer sur scène d'un pas décidé, pieds nus et vêtue d'une robe blanche, on sent - avant même de l'entendre - toute la détermination d'Emily Loizeau. Une artiste qui a des choses à dire. Elle va nous parler d'humanité, d'écologie, de solidarité. Elle va nous encourager à soutenir l'ONG SOS Mediterranée, active dans le sauvetage des migrants en Méditerranée. Bref, une artiste comme on aimerait en voir plus souvent, qui se sent le devoir de profiter de cette tribune offerte à chaque concert pour essayer de rendre le monde meilleur. 

Ses messages, tantôt oniriques, tantôt militants, sont distillés avec justesse et poésie - et parfois teintés d'ironie. Emily Loizeau peut être barrée et irrésistiblement drôle, mais il y a un temps pour tout. Une profondeur et des contrastes qui caractérisent le projet Mona, initialement créé sous forme de pièce de théâtre en 2016. 

Désormais accompagnée de 5 musiciens, Emily Loizeau poursuit le projet en concerts. Mais la mise en scène reste centrale aussi dans le nouveau Mona, pour l'auteur-interprète comme pour ses musiciens. L'occasion pour celles et ceux qui n'en avaient pas encore eu la chance, de se rendre compte à quel point Emily Loizeau est une artiste complète. Elle alterne, dans une ambiance cabaret poétique : piano, chansons, pas de danse, contes, synthés, en anglais, en français. Avec un style musical polymorphe, oscillant entre folk, chanson française et Moon safari. La traditionnelle formation guitare-basse-batterie est complétée de claviers, tuba et sax baryton ; et les musiciens sont eux aussi rarement figés sur scène. 

Le voyage en compagnie d'Emily Loizeau nous emmène dans de nombreuses contrées, aux contours parfois difficiles à appréhender. Mais la fraîcheur et la détermination de la guide sont contagieuses ; à tel point que la salle, conquise, n'a pas tardé à embarquer dans son sillage.

Emily Loizeau - Mona

Piano, prophet, chant: Emily loizeau
Basse: Jeff Hallam
Guitarre, choeur: Csaba Palotaï
Violon: Clément Oury
Choeur, Tuba baryton, Basson, choeur, clavier: Marielle Chatain
Batterie, choeur: Emmanuel Marée
Son: Sébastien Bureau et Adrien Mauroux
Lumières: Michaël Grifon
Régie générale: Romain Donnet
Mise en scène: Julie-Anne Roth
Création vidéo: Maxime Lethelier
Création lumière: Laurent Beucher

Dates et lieux des concerts: 

- Le 5 avril 2018 au Théâtre Jean Claude Carrière au Domaine d'Ô - Montpellier (34)