Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

A ta merci : Fishbach en version tellurique

Écrit par Serge Bressan Catégorie : Lyrique Mis à jour : samedi 2 septembre 2017 20:21 Affichages : 1909

A ta merciPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr/ La rumeur n’a cessé d’enfler, ces deux dernières années. Partout, dans le PMF (paysage musical français), un nom revenait, inlassablement : Fishbach. La Toile, toujours à l’affût de la nouveauté, nous annonçait même que nous avions là, avec cette femme née Flora Fischbach en Normandie, grandie en Ardennes, la star de demain.

A 25 ans, elle avait emballé le public des Transmusicales au cœur de l’automne 2016 et nous glissait que son premier album était prêt. On a bien fait d’être patient : « A ta merci » est arrivé, douze chansons pour un petit chef-d’œuvre de la chanson. « J’aime beaucoup détourner les codes de la pop », aime répéter la chanteuse à la voix aussi écorchée que caverneuse, ce qui assure un album en version tellurique… Voix grave et androgyne, Fishbach se balade dans les références des années 1980 mais, brillante et inspirée, elle les accommode aux sonorités des années 2010. Alors, on déroule un album imparable, qui nous rappelle la grande Catherine Ringer, Muriel Moreno (la chanteuse du duo Niagara), même Mylène Farmer et le géantissime Christophe. On note la justesse des mots de toutes ces chansons, les univers divers et variés- une entrée en album pétillante avec « Ma voie lactée », l’enveloppant et étourdissant « Un beau langage » (« Votre doux visage / Apparaît sur mon écran / Qui êtes-vous ? / C'est une belle image / Quand on la voit un peu floue / Voyez-vous ? / J'ai lu tous vos messages / Mais vos paroles, vos mots doux / Je m'en fous / C'est comme un bon présage / Que de ne rien savoir du tout / Entre nous… »), l’impeccable « Mortel » (« Jamais rien vu d'aussi mortel que ces tirs au hasard... / Laisse toi faire, voguer en elle, propice / J'ai de quoi faire, des jambes en l'air, bionique / Mes bras de mère m'offrent de faire l'artiste / Tirer en l'air, j'vais m'faire un authentiste… ») ou encore « A ta merci », chanson qui boucle un album indispensable. A consommer sans aucune modération !
 
A ta merci
Interprète : Fishbach
Label : Entreprise / Sony Music
Parution : 27 janvier 2017

Concerts
Mars 2017 : Saint-Jean-de-La-Ruelle (1er), Amiens (2), Metz (8), Marseille (10), Paris- La Cigale (14)

- Le 7 octobre 2017 au Rockstore à Montpellier ( 34) - Festival international de la guitare #22