Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Tropismes : la grammaire gestuelle du night-club selon Olivier Dubois

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Danse Mis à jour : dimanche 19 mai 2019 20:57 Affichages : 287

tropismesPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Sur le plateau à l’obscurité miroitante, l'attente que ça commence. Quelques portants en fond de scène sur lesquels sont suspendues des tenues couleur nuit et, côté jardin, un dj. S’invite un beat répétitif, comme un battement de coeur. Des silhouettes s’avancent et s’imprègnent peu à peu de ce son lancinant. Les mouvements sont lents, millimétrés, thoraciques même, et instaurent très vite une sensation hypnotique côté public. Les lumières soulignent les mouvements et le blanc des corps se détache des vêtements noirs. Les danseurs forment un choeur le plus souvent synchrone, joue d’entrecroisements et de superpositions pour faire ressentir la sensation libératrice que procure la danse en boîte de nuit. Accompagné d’une enthousiasmante composition musicale jouée en live par François Caffenne qui entremêle les courants populaires de la musique actuelle (rock moderne, disco, techno…), ponctuée d’intermèdes familiers où les interprètes prennent le temps de se changer, de boire ou de fumer une cigarette, cette chorégraphie séduira tous ceux qui connaissent cet effet de propagation électrisant procuré par l’excitation de la danse en groupe dans les ball-room. Durant la pièce, certains gestes exécutés par les uns s’exécutent par mimétisme chez les autres et la danse devient peu à peu un exutoire auquel on ne renonce qu’au bord de l’épuisement. 

L’esthétique d’Olivier Dubois, « toujours à la frontière entre la désinvolture et une grande rigueur », permet de représenter avec pertinence cette folie contaminatrice des soirées et entraîne le spectateur dans une expérience endurante et fébrile dont il ressortira séduit, épuisé…mais en aucun cas indifférent.

Tropismes
NOUVELLE CRÉATION 2019
d’ Olivier Dubois
ASSISTANTE CRÉATION : Karine Girard
INTERPRÉTATION : Cyril Accorsi, Marie-Laure Caradec, Steven Hervouet, Aimée Lagrange, Sophie Lèbre, Sébastien Ledig, Vianney Maignan, Sandra Savin, François Caffenne
MUSIQUE : François Caffenne
LUMIÈRES : Emmanuel Gary
GUITARISTE INTERPRÈTE : Thomas Ricou
RÉGIE GÉNÉRALE : François Michaudel
RÉGIE SON : Jean-Philippe Borgogno
NOTATION CHORÉGRAPHIQUE : Estelle Corbière
COSTUMES : Laurence Chalou
DURÉE DU SPECTACLE : 1H40mn
PRODUCTION : COD • Compagnie Olivier Dubois
COPRODUCTION : Le CENTQUATRE-PARIS • Centre Chorégraphique National de Roubaix Hauts-de-France • Klap – Maison pour la danse à Marseille – Théâtre Paul Eluard de Bezons • l’Arsenal Val de Reuil • Pôle Arts de la Scène – Friche la Belle de Mai

Dates et lieux des représentations:
- Le 16 mai 2019 au Théâtre Bernadette Lafont à Nîmes ( 30)
- Le 15 juillet 2019 à Bolzano
- Le 25 octobre 2019 à Rotterdam
- Les 10 et 11 janvier 2020 au Klap à Marseille
- Le 5 mars 2020 à la Maison de la Culture d’Amiens