Bonding : 50 nuances de sado-masochisme dans une série délicieusement déjantée

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Cinéma Mis à jour : mercredi 8 mai 2019 08:57 Affichages : 1554

bondingPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ Diffusée depuis le 24 avril 2019 sur Netflix, Bonding n’a pour l’instant qu’une saison de sept épisodes de 16 minutes à offrir…et quelle frustration !...car assurément cette série a su trouver le juste dosage entre provocation et humour noir, sexe et sentiments, sensibilité et goût pour l'excès...et l'on a déjà des atomes très crochus avec ses deux protagonistes principaux aux parcours chaotiques dans lesquels tout un chacun peut piocher à l'envie des affinités et points communs.

On y suit le quotidien atypique de Tiff, une étudiante new-yorkaise aspirant à devenir psychothérapeute, qui se métamorphose en dominatrice sexy la nuit ; la jeune femme, par souci de sécurité notamment, engage comme assistant Peter, son ancien meilleur ami de lycée qui vient tout juste de faire son coming out. Ce dernier n’est pas vraiment emballé au départ par la proposition mais l’argument économique a raison de ses dernières réticences de pudeur. Autour d’eux gravitent une galerie de personnages singuliers : les clients, payant pour toutes sortes de requêtes sado-masochistes, des plus trash aux plus bizarroïdes, d’autres élèves du cours du Professeur Charles que suit Tiff à la faculté, le coloc givré de Peter ou encore des clients du restaurant où il sert…

Sortez vos loups, harnais, fouets, cordages, menottes, bottes et bodys en cuir…c’est l’heure de pénétrer dans le donjon de Tiff et Peter…vous ne serez pas déçu.e! Ici c'est Cinquante nuances de sado-masochisme version réalité - Tiff et Peter sont résolument fauchés et l'on y cause de sexualité et d'affirmation de soi avec une touche de féminisme et de gay-attitude revigorante. En effet si l'on apprécie l'imagination fertile du séduisant homme d'affaires Christian Grey, sa salle de jeux et sa liste de pratiques à signer sous le sceau de la confidentialité, on jubile littéralement qu'ici une femme prenne les commandes, qu'on sorte des clichés des romances pour new-adult où le bondage se décline encore et toujours en domination masculine affirmée....ou encore que Peter soit encouragé avec une sincère marque d'amitié par l'un de ses clients lors de sa première prestation de one-man-show, prouvant là que toutes les sexualités entre gens consentants peuvent vivre ensemble en bonne intelligence. Pour filer la métaphore, Bonding, c'est un peu "Dis-moi comment t'attacher, je te dirai qui tu es".

En conclusion? Voilà une série SURTOUT terriblement drôle…et souvent même touchante. On attend ainsi la saison 2 avec une impatience non simulée!

Bonding
Depuis 2019 / 16min / Comédie, Drame
De Rightor Doyle
Avec Zoe Levin, Brendan Scannell, D'Arcy Carden, Kevin Kane, Stephen Reich, Eric Berryman, Chad Burris, Amy Bettina, Leonard Berdick, Jade Elysan….

Le site Netflix - La série Bonding