Sergio et Sergei : Cuba si ! Radio no...

Écrit par Guillaume Chérel Catégorie : Cinéma Mis à jour : lundi 18 février 2019 11:41 Affichages : 1862

Sergio et SergueiPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.com/ L'humour à la cubaine n'est pas un vain mot. Pour preuve, Sergio et Sergei, Prix du Public au festival de La Havane, en 2017, est une comédie poético-politique qui retrace avec légèreté le « période spéciale », à savoir les années de pénurie qui ont frappé l'ile castriste au départ des russes en pleine perestroïka. Réalisé par Ernesto Daranas, il a été sélectionné comme meilleur film en langue étrangère aux 91èmes Oscars, mais il ne figurait pas sur la liste finale des films soumis par laAcademy of Motion Picture Arts and Sciences, en octobre 2018. Dommage... Parce que c'est une pépite.
Nous sommes en 1991, l'URSS se décompose et abandonne Cuba à son sort. Une grande crise économique sévit alors au cœur du diamant des Caraïbes. Dans ce contexte difficile, Sergio, radio amateur et professeur de marxisme, cherche à redonner sens à sa vie. Parallèlement, Serguéi, le dernier cosmonaute soviétique, a été délaissé et livré à lui-même, dans l'espace, à bord de la station Mir. Grâce à leur radio, tous deux entrent par hasard en communication et Sergio, bien que sous surveillance du comité de quartier, va essayer d'aider Serguéi à regagner la terre, avec l'aide d'un radioamateur newyorkais. Dans l'adversité, ils se lieront d'une amitié qui va les aider à survivre.
Ce film frais et poétique, parfois surréaliste, ne manque pas d'égratigner le système bureaucratique en vigueur à Cuba, comme ce fut le cas avec Guanatanamera, ressorti récemment. Cette fable évoque l'isolement et l'angoisse vécus par les Cubains dans cette période très « spéciale », dont les effets se prolongent encore de nos jours. Moralité : l'amitié n'a pas de frontière. Aujourd'hui, c'est Internet qui a remplacé la radio et les cubains sont toujours autant surveillés.... Mais à la caribéenne ! Ce qui signifie avec désinvolture. Il faut le voir pour le croire. Le réalisateur,  Ernesto DARANAS SERRANO (né à La Havane en 1961) a commencé par écrire et travailler pour la radio et la télévision. Son activité de cinéaste débute avec "Los últimos gaiteros de La Habana" (2004). "Chala, une enfance cubaine" remporte un large succès public et critique. "Sergio & Serguéi" est son quatrième long-métrage.
Les scènes de la vie quotidienne, à la Havane, avec petits trafics pour s'en sortir (cigares, alcool) sont criantes de vérité. C'est l'époque où les « gusanos » (vers de terres) quittaient le pays par tous les moyens, par la mer, à bord d'embarcations de fortune. Rien n'est occulté. Les images dans l'espace et la station Mir sont magnifiques et, paradoxalement, ce sont les intérieurs censés être américains qui sont caricaturaux (avec néons et bande sonore de sirènes de police). Réalisée à la cubaine, avec peu de moyens, cette comédie « dramatique » est une réussite à ne pas rater si vous voulez sortir des sentiers battus et rebattus de l'industrie cinématographique.

Sergio et Sergei
Réalisateur:  Ernesto Daranas (Cuba/USA)
Avec Tomàs Cao, Hector Noas, Ron Perlman
En salles en France : 27 mars 2019
Durée : 1h 33 mn