MILF : une comédie sentimentale où légèreté et insouciance riment avec féminisme et féminité

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Cinéma Mis à jour : jeudi 3 mai 2018 05:32 Affichages : 563

MILFPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Trois amies d’enfance partent dans le Sud vider la maison de l’une d’entre elles - devenue veuve trois ans auparavant - afin de la vendre. Pendant ces quelques jours, elles attirent la curiosité de trois garçons pour qui ces femmes célibataires approchant la quarantaine, sont bien plus séduisantes que les filles de leur âge…

Cécile, Sonia et Elise, chacune à leur rythme et avec des personnalités aussi divergentes que complémentaires, vont se laisser doucement convaincre que flirter avec des hommes plus jeunes qu’elles n’a rien de scandaleux ni de contraire à la nature…Une vérité qui, pourtant, reste dure d’oreille dans une société où l'on accorde aux femmes, encore consacrées en mères intouchables, qu’une sexualité délimitée et qui culpabilisent encore - au contraire des hommes qui le font depuis la nuit des temps - de ne pas poser l’âge comme obstacle à certaines aventures. C’est d’ailleurs délicieux de voir les réactions que ce film provoque dans la presse…applaudi ou bien décrit comme sans grand intérêt et qui ne fera pas date. Mais est-ce bien l’objectif d’Axelle Laffont de passer à la postérité avec "MILF" sérieusement? Demande-t-on forcément à une comédie romantique d’être inoubliable? Cette dernière répond parfaitement aux codes du genre et laisse un enivrant sentiment d’euphorie au générique de fin. Sortie avec pertinence au printemps, cette fiction pétillante nous rappelle avant tout que la vie doit se croquer et ne jamais être imaginée comme derrière soi. Tendresse, sensualité et espièglerie sont au programme de ce long-métrage fort divertissant qui pointe avec intelligence le doigt sur un fait de société. Les MILF ( acronyme qui en anglais signifie « Mother I'd Like to Fuck ») ne sont plus une exception. Objets de fantasmes pendant longtemps, elles sont nombreuses aujourd’hui à partager leur vie avec un compagnon plus jeune. Ouvrons donc les yeux !

Le seul bémol du film, s’il fallait en trouver un, serait peut-être le titre qui pointe encore le caractère singulier de ce genre de relations amoureuses…et qui rappelle qu'il n’existe pas de termes pour les hommes ayant une aventure avec des femmes plus jeunes ! Mais ce titre est aussi la preuve que le chemin reste encore long avant que la MILF ne soit plus distinguée des autres petites amies...et qu'elle soit simplement une femme qui agit comme les autres. Les trois protagonistes principales ne cessent de s'interroger sur la situation qu'elles sont en train de vivre...et font preuve d'une lucidité désarmante à certains moments - toute féminine. 

Si l’on regrette un tantinet certains clichés, le scénario dans son ensemble se suit avec entrain et l'on adhère très vite à ses personnages. La caméra insiste beaucoup sur le corps de ces femmes sensuelles et certains y verront une nuance sexiste dérangeante…c’est qu’ils n’ont rien compris! Les caméras, comme les yeux d’ailleurs, ont tendance à toujours se poser sur les corps des jeunes femmes. Ici l’on redonne aux femmes plus mûres la possibilité d’être attirantes et sensuelles. Le corps des femmes de quarante ans est aussi un enjeu du film. 
Saluons la distribution : Axelle Laffont incarne à la perfection la déjantée du trio, quarantenaire à la sexualité affirmée, excessive et entière, libérée de tout tabou, maman délirante avec un coeur sensible ; Marie-Josée Croze joue avec sensibilité la célibataire patentée - un chouia névrosée - spécialiste des mauvais choix dans lesquels elle s’embourbe et déstabilisée face à une âme amoureuse et bienveillante ; Virginie Ledoyen séduit en veuve troublée par l’apparition d’un baby-sitter devenu mâle et diablement attirant;  Florence Thomassin enfin s’avère un second rôle délicieux…Quant au casting masculin, il répond à la perfection aux attentes du film : beaux gosses sexy non dénués de délicatesse et de douceur. Alors, bon, les filles, évidemment, à la fin de la séance, on sort de sa torpeur et l'on se réveille…peu de chance que vous croisiez cet été sur une plage des moniteurs aussi attrayants et zélés…mais pourquoi se refuser une parenthèse cinématographique qui a déjà, en puissance, le sensuel arôme du monoï des vacances? 

MILF
Date de sortie :  2 mai 2018 
Durée : 1h 36min
De Axelle Laffont
Avec Axelle Laffont, Virginie Ledoyen, Marie-Josée Croze, Wael Sersoub, Matthias Dandois, Victor Meutele, Remi Pedevilla, Florence Thomassin