Rester vivant - Méthode : un objet documentaire inattendu et maîtrisé

Écrit par Nelly Bonnet Catégorie : Cinéma Mis à jour : lundi 23 avril 2018 21:54 Affichages : 556

Rester vivantPar Nelly Bonnet - Lagrandeparade.fr/ « En 1991, Michel Houellebecq écrit un essai sur la folie, la survie et l’art. Un signal précis mais faible à ceux qui sont sur le point d’abandonner la partie. Iggy Pop l’a lu et y a reconnu sa propre histoire. ».

Objet documentaire inattendu et maîtrisé, Rester Vivant – Méthode conjugue deux puissances narratives : le texte de Houellebecq, le souffle d’Iggy Pop.
Fil plus dark que rouge du film, le vétéran du punk sature l’écran de son charisme, raconte, chante et fait la lecture. Narrateur intense et hypnotique, dans une performance authentique du timbre éraflé à la démarche de travers, il entrelace son autoportrait à celui d’autres artistes liés par les névroses qui torturent leurs âmes et subliment leur art (mais jamais le contraire).
A l’intensité de la présence vocale se mesure celle de l’acteur dans son propre rôle, dimension miroir de l’exercice auquel se prête également sa propre source d’inspiration : Michel Houellebecq en sculpteur dépressif, la clope et les idées presque entièrement consumées au bout de ses doigts.
Des personnages qui ont lâché la rampe après avoir hésité à s’y pendre, réels, atypiques, fascinants. Fous mais « Les fous sont généralement eux-mêmes. C’est pourquoi on les enferme. ». La création et la souffrance puisant l’une dans l’autre et le spectacle - envahissant, touchant, décalé ou drôle – de leur rendez-vous obtiennent un vrai décor, un sens, un cadre, une bande-son.
« Un poète mort n’écrit plus. D’où l’importance de rester vivant… ».

Rester Vivant - Méthode
Un film d’Erik Lieshout, Reinier van Brummelen et Arno Hagers
Sortie en salles en France : le 9 Mai 2018
Durée : 1h10

Découvert en avant-première au Festival Itinérances ( Alès - 30)