L’homme électrique : un roman steampunk au rythme enlevé, dans un univers riche

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Science Fiction & Fantasy Mis à jour : dimanche 10 mars 2019 10:15 Affichages : 95

homme electriquePar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ 1895. Alors que Napoléon IV règne sur l’Europe (et un tiers du monde), le tsar de Russie, à l’est, brûle d’impatience d’en découdre avec son illustre cousin.

Pour protéger la France impériale, Larsan, le ministre de la sûreté, s’est attaché les services d’un trio improbable : la Comtesse de Cagliostro, au charme vénéneux et aux connaissances scientifiques impressionnantes ; le frère Vacher, un tueur sadique, âme damnée du ministre, et le Valet, un androïde-espion, capable d’endosser le visage et la personnalité d’un autre, mais dont la mémoire a été trafiquée par son maître. Larsan n’a pas hésité à menacer, torturer, contraindre par tous les moyens pour s’assurer sinon la loyauté, du moins l’obéissance de ses comparses.

De Venise à la Mongolie, de l’Orient-Express à un château de Transylvanie, les aventures s’enchaînent sans temps mort. Le rythme est trépidant, plein de rebondissements. Les scènes de bagarres et de batailles ont un souffle épique remarquable, l’univers steampunk est particulièrement riche de trouvailles techniques. Mais l’auteur n’en oublie pas pour autant ses personnages, qui peuvent sembler fades et/ou monolithiques au départ, mais surprennent par leur profondeur, au fur et à mesure du récit.

Grâce à d’habiles flash-back, Victor Fleury donne petit à petit les clés au lecteur, afin qu’il comprenne les évènements, suivant en cela le Valet, à la recherche de son histoire et de son identité. Le style est enlevé, l’écriture fluide et visuelle, et l’on se régale avec un roman d’aventures qui joue avec les codes du steampunk avec brio.

L’homme électrique
Auteur : Victor Fleury
Éditions : Bragelonne
Parution : 20 février 2019
Prix : 9,90 €