Le Paris des merveilles : une intégrale fantasy-squement policière à s'offrir!

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Science Fiction & Fantasy Mis à jour : vendredi 1 mars 2019 21:50 Affichages : 296

merveillesPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.com/ Début du XX° siècle, Paris. La Belle Époque. Messieurs à large moustache et habits élégants, dames en corsets et bottines à boutons, premières automobiles pétaradant au milieu des fiacres le long des boulevards haussmanniens. La Tour-Eiffel s’élance fièrement, mais cette tour-là n’est pas celle que nous connaissons. Elle est faite d’un bois blanc offert par les fées ; des sirènes se baignent dans la Seine, des farfadets, gnomes et autres faunes se promènent dans les forêts, les chats-ailés philosophent avec les mages, et une ligne de métro conduit tout droit au pays des fées.

 Bienvenue dans le Paris des Merveilles, un Paris magique et enchanteur !

Cette intégrale reprend les trois volumes initiaux : Les enchantements d’Ambremer permet de faire connaissance avec quelques-uns des protagonistes de ces aventures. Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du cercle Cyan, se retrouve mêlé à une série de meurtres, aux prises avec des gargouilles immortelles et un très puissant sorcier. Il s’associe à Isabelle de Saint-Gil, une fée devenue enchanteresse depuis qu’elle a dû quitter l’Outremonde. L’élixir d’oubli commence en 1909, mais revient sur le passé des personnages, à l’époque de la Régence, alors que Griffont, jeune mage libertin combat une société secrète, l’Eridan, en compagnie de la déjà très belle et très séductrice Isabel de Saint-Gil. Ils affrontent l’ambitieux sorcier Nero, et découvrent qu’une histoire qu’ils pensaient résolue pourrait bien déclencher une nouvelle guerre entre créatures magiques. Enfin, Le Royaume immobile lève le voile sur un ancien secret, susceptible d’ébranler le trône d’Ambremer… Ils devront faire face à des terroristes venus d’Outremonde, tandis que se nouent les intrigues afférentes aux prochaines élections du Parlement des Fées, où siégeront pour la première fois des humains.

Ce qui fait le charme incontournable de cet ouvrage ? Le mélange parfaitement réussi entre le roman policier « à la française » du début du siècle (Gaston Leroux ou Maurice Leblanc) avec la fantasy (peuples et créatures merveilleux, mages, enchanteurs et fées, familiers et magie, bien sûr). Sans compter une galerie de héros attachants, qui évoluent et s’approfondissent au fil des aventures. Griffont et Isabel sont au cœur des intrigues, avec leur relation parfois houleuse, souvent tendre, et pleine d’humour et d’élégance. Mais les personnages secondaires ne sont pas en reste, d’Auguste et Lucien (attachés à la Baronne) à Étienne, le domestique zélé et pince-sans-rire de Griffont ou Azincourt, son chat-ailé, de Delveccio et Gelancourt (doyens des cercles de mages Cyan et Incarnat) à l’ami Falissière ou au jeune Troisville. Chacun se révèle, au fil des aventures, plus complexe qu’il n’y paraissait. Les méchants ont aussi leur charme également, fait de trahisons, d’ambitions, d’esprit de revanche et d’appétit de pouvoir.
Pierre Pevel s’amuse à convoquer, en personne ou à travers les conversations, un certain nombre de personnalités célèbres, réelles ou imaginaires : Arsène Lupin, Georges Méliès, Joseph Balsamo, ou Merlin.

De rebondissements en courses-poursuites, de duels épiques en batailles rangées, l’auteur nous embarque dans des aventures échevelées, où tout se terminera (presque) bien. Au fil des tomes, le ton se fait toutefois plus sombre, et résonne de questions d’actualité (les magouilles électoralistes, le terrorisme…) Le tragique côtoie l’humour, dans un mélange toujours subtil et savamment dosé.

Le tout est servi par une écriture légère, très facile d’accès, mais percutante et drôle, qui joue avec le lecteur, parfois en l’apostrophant directement, rappelle les évènements précédents (à la manière des feuilletons de l’époque) sans jamais être lourd. L’univers est très visuel et l’on se projette sans aucune difficulté dans ce monde-là, que ce soit sur Terre à Paris, ou dans l’Outremonde.

Il faut saluer aussi le travail de Xavier Colette, qui propose de magnifiques illustrations, mises en valeur dans une superbe édition, qui trouvera sa place dans toute bibliothèque, tant par la qualité du contenu que par l’esthétique qui s’affiche.

Le Paris des merveilles – intégrale 
Auteur : Pierre Pevel
Illustrateur : Xavier Colette

Éditions : Bragelonne

Collection : Fantasy

Parution : 14 novembre 2018

Prix : 40 €