Theodore Sturgeon, le plus qu’auteur : pour (re)découvrir un acteur majeur de la littérature de genre (mais pas que) et un novelliste génial !

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Science Fiction & Fantasy Mis à jour : dimanche 20 janvier 2019 21:45 Affichages : 678

SturgeonPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.fr/ 2018 est l’année du centenaire de la naissance de Theodore Sturgeon, un formidable novelliste, plus connu du grand public pour deux de ses romans : Les plus qu’humains et Cristal qui songe. Pour tous ceux qui l’aiment et l’admirent, et auraient envie de le connaître un peu mieux, ce mook est un trésor ! Il semble évident que ses auteurs apprécient cet écrivain si singulier.

On retrouve au sommaire des interviews : Noël Sturgeon, sa fille et gardienne de son œuvre, évoque avec tendresse, émotion et intelligence son père, tandis que Christian de Challonges (qui a réalisé une adaptation télévisuelle de la nouvelle Parcelle brillante) ou Bertrand Tavernier (qui a nourri le projet d’une adaptation cinématographique des Plus qu’humains) expriment leur désir d’adapter à l’écran Sturgeon… Marianne Leconte (éditrice, à l’origine de nombres d’anthologies en français) parle avec talent d’un écrivain qu’elle admire et dont elle connaît parfaitement la production, Philippe Hupp (l’un des créateurs du festival de science-fiction de Metz) raconte comment il a fait venir Sturgeon, parce que quand on ne sait pas que c’est impossible, on essaie !

On apprend aussi comment Sturgeon a participé à la mythologie de Star Trek, en écrivant l’un des scénarios les plus ambitieux et les plus réussis de la série originale, Amok Time, qui signifie un tournant dans la psychologie de Spock.

Les auteur·es de ce mook ont voulu montrer comment l’œuvre du maître infuse toujours dans la culture française, et combien elle a marqué et marque encore des acteurs majeurs de la vie culturelle en France.

Enfin, des écrivain·es nous proposent leur guide de lecture de Sturgeon (Jo Walton, Jeanne A. Debats, Tristan Garcia…)

Agrémenté de nombreuses archives inédites, l’ensemble est un régal pour las amateurs de Sturgeon, et l’on se prend à espérer qu’un éditeur intelligent et audacieux n’hésitera pas à traduire et publier en France la centaine de nouvelles de cet auteur qui ne l’ont jamais été, voire à (ré)éditer l’intégrale de son œuvre.

J’en profite pour signaler, pour ceux qui souhaiteraient découvrir ses romans, la parution en 2018 de Cristal qui songe, dans une traduction revisitée de Pierre-Paul Durastanti, aux Éditions J’ai lu. Les plus qu’humains, toujours avec une traduction revisitée, paraîtra en 2019. Et si je puis me permettre un dernier conseil, lisez ce texte, qui est pour moi l’un des plus extraordinaires de Sturgeon, Parcelle brillante, un bijou d’émotion, de sensibilité, de violence et d’humanisme, où s’expriment tous les thèmes chers à Sturgeon : la solitude, l’impossibilité de communiquer pour qui est différent, la tendresse, l’amour, la compassion et la douleur.

Theodore Sturgeon, le plus qu’auteur 
Collectif, Jérôme Didelot, Florence Dolisi et Benoît Domis
Éditions : ActuSF
Parution : 3 janvier 2019
Prix : 14,90 €