Pauline

Les dieux cachés : Normandie, terre de mystère !

Écrit par Nicolas Bodou Catégorie : Romans français Mis à jour : vendredi 23 août 2019 08:16 Affichages : 731

dieux cachésPar Nicolas Bodou - Lagrandeparade.com/ Normandie, terre de mystère ! Bienvenue à Naouaqueville, petite bourgade située dans les faubourgs d'Hirocherbourg, sous-préfecture de la Manche. La vie y est assez tranquille, hormis peut-être durant le solstice d'été… Henri R et Henri G, deux professeurs de philosophie au lycée de la ville, coulent des jours tranquilles, parfois ennuyeux, agrémentés toutefois de quelques soirées littéraires légèrement éthyliques.  

Autant Henri R. ressemblait à chaque rentrée davantage à Socrate, avec sa barbe grise, touffue et mal peignée, autant Henri G. pouvait passer pour un mélange d'Arsène Lupin et de Pierre Richard...

Un jour de pluie comme les autres, Henri R. découvre avec stupéfaction une inscription sur le mur, en face de chez lui, à son attention :" LE DASEIN VOUS ÉCHAP" .

Et ce n'est que le début, d'autres suivront…
Qui peut bien en vouloir à cet homme : un maniaque, un élève, un voisin où bien pire ! Nos deux comparses vont mener l’enquête, aidés par quelques amis et même deux chiens qui parlent, afin de mettre un terme à ce qui n'augure rien de bon…Les dessous d'Hirocherbourg sont bien plus mystérieux et inquiétants qu'il n'y paraît !

Malgré une légende cinéphilique tenace, les parapluies sont de peu d'utilité ici, car le vent furieux a tôt fait de détruire jusqu'aux plus résistants. La population, qu'on croirait semi-batracienne pour sa part autochtone, résiste mieux, et même, chez les plus âgés, ne semble plus se rendre compte de ce genre d'aléas climatiques-sans qu'il soit possible de déterminer s'il s'agit d'une nouvelle forme d’imperméabilité du corps acquise au terme d'une évolution darwinienne, ou bien d'une complète indifférence au monde, proche de ce que les bouddhistes nomment le "détachement", atteinte par la grâce d'un alcoolisme pratiqué avec application.

L’auteur nous entraîne avec ses deux héros, pas vraiment dans l’air du temps, dans une aventure qu’aurait pu écrire H.P Lovecraft, si il avait eu un peu d’humour !  Et de l’humour, Olivier Maillart n’en manque pas, c’est un vrai plaisir de lecteur que de parcourir cette « enquête » sur les dessous d’Hirocherbourg !

Culte mystérieux, vernissage culturo-bobo, enlèvement, soirées arrosées….on ne s’ennuie jamais en Normandie, en tout cas pas avec Olivier Maillart. Un premier roman réussi et un auteur plein de promesses…

...dans une autre partie de la ville tout aussi battue par la pluie et les vents, Henri G arrivait à l'entrée de l'Igloo pour le vernissage de l'exposition "La photographie new-yorkaise des années 2000, entre luttes post-urbaines et discrimination genrées(..) Agglutinée entre les grandes photographies en noir et blanc, dont certaines le frappèrent d'emblée par leur beauté, l'habituelle faune branchée d'Hirocherbourg s'offrit à son regard : plasticiens à temps partiel, maquettistes déstructurés, militants écolos de la dernière pluie acide, piliers de bar endimanchés, chanteuses à textes et à vapeurs, journalistes au Manchot libéré, femmes entre deux âges et trois nuances de cheveux gris...Et bien sûr, constituant pas moins de la moitié de la petite foule qui se pressait dans cet espace étroit, ses collègues, professeurs….

Les dieux cachés
Olivier Maillart
Éditions du Rocher
168 pages
16,90 euros
Disponible