Pauline

Jessica L. Nelson et les « télécrivains »

Écrit par Guillaume Chérel Catégorie : Romans français Mis à jour : vendredi 11 septembre 2015 13:47 Affichages : 1529

Tandis que je me dénudePar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/ Auteure d’un roman, « Mesdames, souriez » (Fayard 2005), de nouvelles et d’un essai, « Tu peux sortir de table » (Fayard 2008), Jessica L. Nelson est chroniqueuse littéraire sur TF1 depuis quelques années. Elle connait donc bien le « monde » de la télévision. Elle en a fait le sujet de son nouveau roman : « Tandis que je me dénude », paru chez Belfond. Qu’elle aurait pu intituler : « A poil ! », ou "les M’as-tu vu à la télé ?". Son personnage (son double ?), Angie Rivière, professeur, participe à une émission de télévision afin de présenter son premier roman, « Bébés de brume ». Elle ne se sent pas à l'aise, à l'impression que les personnes présentes sur le plateau scrutent son intérieur, son intimité. Plus le temps passe, devant les caméras, plus les blessures du passé ressurgissent et se mêlent à ses interrogations existentielles.
L’intérêt du roman de Jessica L. Nelson réside dans sa structure narrative. En effet, tous les invités du « plateau » ont leur mot à dire…à penser plutôt. Un peu comme les anges des « Ailes du désir », de Wim Wenders, nous entendons les pensées de l’animateur, des acteurs et autres auteurs vedettes, ainsi que des membres du public qui servent de décor au « show » et même d’une téléspectatrice, la narratrice, qui n’en peut plus de ce miroir aux alouettes, où tout est joué, surjoué, déjoué. Va-t-elle finir par exploser ? Ou imploser, comme un poste de télévision?

Tandis que je me dénude

Auteur : Jessica L. Nelson

Editions : Belfond

237 pages, 17 euros