Pauline

Un enfant plein d'angoisse et très sage
 : le roman décapant et incontournable de Stéphane Hoffmann

Écrit par Catherine Verne Catégorie : Romans français Mis à jour : mercredi 5 octobre 2016 13:13 Affichages : 1957

HoffmannPar Catherine Verne - Lagrandeparade.fr/ Décapant et donc incontournable, le roman de Stéphane Hoffmann s'inscrit dans la lignée subversive de la littérature de qualité, celle qui fait date et assoie un style. La justesse de ce dernier récompense à elle seule l'effort de la lecture, s'il en est, car c'est de vif plaisir qu'il s'agit vraiment ici du début à la fin. L'histoire que sert cette plume très sûre, est terrifiante de simplicité et de violence: la négligence d'un enfant par ses deux  parents, pire son rejet affiché, ou la haine de tout ce qu'il représente pour ses géniteurs, fort agréablement occupés ailleurs. Rudyard, le père, ne voit absolument pas l'intérêt de prêter attention à un enfant comparativement à un bon havane fumé entre purs Anglais ou le choix d'une cravate tandis que Baladine, la mère, se consacre à son ambition de devenir ministre, histoire de se constituer un bon carnet d'adresses. Antoine est donc un petit garçon qui grandit seul quoiqu'entouré de personnel et d'attentions dispendieuses, sans jamais voir cette mère ni ce père qui se sont séparés. Le présent roman le décrit passant ses vacances chez une grand-mère haut en couleurs qui fut autrefois vedette de music-hall, l'épisode lui ayant laissé un mépris décomplexé envers son public et la phobie des attachés de presse. En attendant l'hypothétique visite de sa mère, toujours différée, voilà notre héros observant sans concession les adultes depuis sa lorgnette, bien conscient que les petites et les grandes personnes se côtoient "comme deux espèces qui n'entrent pas dans la chaîne alimentaire l'une de l'autre." L'occasion pour l'écrivain de peindre avec une drôlerie irrésistible le quotidien d'une jet-set décadente, éhontément vautrée dans la mondanité vulgaire, un monstre de cynisme et d'égoïsme en somme, sacrifiant l'enfance, par tradition sinon par principe, sur l'autel de sa futilité.

Un enfant plein d'angoisse et très sage

Auteur: Stéphane Hoffmann

Editeur: Albin Michel

Parution: 18 août 2016
Prix: 18,50 euros