Pauline

Schlott : Bernadette « Double suspecte » au soliloque troublant

Écrit par Félix Brun Catégorie : Romans étrangers Mis à jour : mardi 12 janvier 2016 23:57 Affichages : 1350

SchlottPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Un monologue pour deux femmes, deux Bernadette, deux maisons, deux existences. Qui est qui ? Bernadette "la rayonnante, la soyeuse, radieuse du matin au soir"…ou Bernadette qui "chaque matin, tout naturellement (...)constatait qu'(elle) étai(t) grise. De la tête aux pieds. (S)on visage était terne, amer, soulagé de se savoir inintéressant. (Elle) étai(t) quelconque, à (s)a grande satisfaction."

Comment démêler les pelotes d’un soliloque empreint de suspicion, de méfiance, d’hallucinations, de rêves, où des voix illusoires commentent et critiquent les actes de Bernadette « la grise »? Elle humanise les objets, les animaux, les constructions…elle décrit un complot, une force incontrôlée qui la guide, la maîtrise.
Où se situe la vérité dans ces délires, ces pensées cruelles et mutilantes ? Bernadette, duo ou être unique ? « Ce que vous ne savez pas, c’est que des rêves, j’en avais plein la tête. Je ne les inscrivais jamais, et encore moins sur mon calepin. Ils n’appartenaient qu’à moi, celle qui pensait pour deux. »
Un livre déstabilisant, émouvant, angoissant ; une lecture parfois difficile, le lecteur est embarqué dans la spirale de ces confessions, de ces aveux, de cette folie, de la schizophrénie et la paranoïa de Bernadette. Eléona Uhl signe assurément un ouvrage troublant.

 

Schlott

Auteur : Eléona Uhl
Editions : Héloïse d’Ormesson
En librairie le 28 janvier 2016