Pauline

La procession infinie : le roman troublant de Diego Trelles Paz

Écrit par Félix Brun Catégorie : Romans étrangers Mis à jour : samedi 23 mars 2019 21:24 Affichages : 363

infiniePar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Dans les années 2000 la dictature a laissé des traces et des blessures profondes dans ce Pérou corrompu ; Diégo, Francisco, Cayetana, Matéo ont vécu leurs vies étudiantes dans la passion des luttes idéologiques et sous le joug d’une dictature qui fait disparaître leurs amis, les opposants, les insurgés, sans laisser de traces. C’est « La procession infinie » des fantômes, des images, qui réapparaissent au fil des fuites à l’étranger…Londres, Paris, Berlin, et puis en 2010 les retrouvailles à Lima. « Ce que la dictature nous a apporté, c’est qu’elle nous définit. » Une jeunesse vulnérable, mal accueillie dans ses retraites étrangères, trahie par les gouvernements et les représentants politiques du Pérou, emportée par le chaos économique et social, traumatisée par la tyrannie du régime. Et dans tout ce magma de souffrances et d’errances, l’amitié et l’amour, déchirés, écartelés…une mésaventure à Berlin avec une prostituée et une bande de délinquants…la fuite et la mort volontaire d’un ami. Pourquoi ce geste désespéré ?

Un roman d’une densité particulière, où les personnages au rythme des évènements et des années, partagent, s’éloignent, s’ignorent ; un parcours plein de sensations et de réalisme, des trajectoires troublantes dans un Pérou compliqué, gangréné par la perversion, mutique. L’écriture est puissante, les mots percutent ; Diégo Trelles Paz, à travers ses acteurs, dépeint avec acuité l’égoïsme des hommes, la puissance de l’amitié ; un passage très émouvant et profond à propos du suicide, une analyse pertinente de la société péruvienne. « Avec ou sans dictature, ici tout n’est que magouille et continuera à être magouille qui sait pour combien de temps encore. » Un très bon moment de lecture.

La procession infinie
Auteur : Diego Trelles Paz
Traduction : traduit de l’espagnol(Pérou) par Serge Mestre
Edition : Buchet-Chastel
Date de parution : 10 janvier 2019
Prix : 20€