L’Ecart : Amy Liptrot rescapée de l’alcool…

Écrit par Serge Bressan Catégorie : Romans étrangers Mis à jour : dimanche 2 septembre 2018 14:58 Affichages : 684

liptrotPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Elle a connu l’enfer. En est revenue. Et, de ce voyage, Amy Liptrot a écrit un livre, « L’Ecart »- quelque part entre roman, récit, autobiographie et témoignage. « Une révélation », assure le grand écrivain et journaliste anglais Will Self. Native des îles Orcades, tout en haut au large de l’Ecosse et à 450 kilomètres des côtes de la Norvège, l’auteure a grandi entre un père bipolaire (cinquante-six traitements par électrochocs depuis son adolescence…) et une mère agricultrice touchée par la ferveur religieuse. A l’adolescence, elle file vers le sud, Londres et ses extravagances- elle voulait « être au cœur de l’action », elle y découvre les fêtes, la drogue, le sexe… et l’alcool (vin, whisky, vodka,…) dans lequel elle se noie, y a eu un amoureux qui l’a laissée, fatigué de la voir si souvent déchirée par les vapeurs alcoolisées. Cure de désintox, efforts pour quitter l’enfer de l’alcool : « Je fantasme à propos d’un verre de vin comme vous fantasmez peut-être à propos d’une liaison : je sais qu’il ne faut pas céder à la tentation, mais, si les conditions s’y prêtaient et que nul n’en sache rien, nous passerions un sacré weekend ensemble, moi et mes bouteilles », puis retour aux Orcades. Revivre, du moins tenter, après la chute. Alors, après des périodes de doute, elle se lance dans une mission : localiser un oiseau rare menacé d’extinction- le râle des genêts, appelé aussi roi des cailles. Sur l’île minuscule de Papay (six kilomètres et demi de long sur un kilomètre et demi de large, à peine 70 habitants), elle va passer l’hiver. Seule. Se savait-elle aussi forte ?...

L’Ecart
Auteur : Amy Liptrot
Editions : Globe
Parution : 29 août 2018
Prix : 22 €