Son autre mort : Elsa Marpeau, à la recherche du coupable idéal

Écrit par Valérie Morice Catégorie : Polars Mis à jour : jeudi 4 avril 2019 16:03 Affichages : 518

son autre mortPar Valérie Morice - Lagrandeparade.com/ Alex Marsan, cheveux châtains, yeux marron clair, approchant de la quarantaine, a deux filles avec Antoine qu’elle aime depuis vingt et un ans. Antoine est professeur de physique au lycée Clémenceau de Nantes, Alex ne travaille pas, elle gère leur maison d’hôtes au Petit-Mars à une vingtaine de kilomètres de la ville. La particularité d’Alex est qu’elle se passionne pour les faits divers et qu’elle est une fervente lectrice de l’écrivain notoire Charles Berrier (récompensé du prix Goncourt pour un de ses romans), dont elle connaît les personnages sur le bout des doigts. Alors quand celui-ci vient traîner ses guêtres du côté de leur gîte pour écrire son nouveau roman, au vert, une vague d’émotion et de surprise la submerge.

Dans un premier temps sur la défensive, elle va progressivement se laisser charmer par « toujours ce détail qui le rendait touchant et presque inoffensif ». Il lui ferait penser, à peu de choses près, à Xavier Dupont de Ligonnès, cet homme qui a assassiné toute sa famille le 3 avril 2011 à Nantes (toujours juridiquement présumé innocent) et pour lequel elle se passionne au point d’avoir entamé l’écriture d’une histoire autour de ce personnage charismatique et ambivalent. On lui aurait donné le Bon Dieu sans confession à cet homme, tout comme à Charles Berrier, qui va se révéler au final un prédateur maléfique, en tentant de la violer le jour de son anniversaire. Alex se défend et le tue. La jeune femme n’imagine pas aller en prison, veut préserver sa famille et pense que les preuves ne seront pas assez pertinentes et convaincantes pour prouver l’agression (elle avait bu ce soir-là, et elle connaît le peu de crédibilité accordé aux femmes dans ce cas précis). Son atout majeur, c’est qu’ayant étudié pour son projet de roman « le mode opératoire de Xavier Dupont de Ligonnès, elle avait appris beaucoup de choses, notamment sur les divers degrés de putréfaction d’un cadavre ». L’auteur finira donc planqué sous un tas de fumier, quoi de plus symbolique comme endroit quand on est une ordure me direz-vous.
« Son autre mort », le roman d’Elsa Marpeau aux Editions Gallimard Série Noire, est un récit sur la dualité, l’usurpation, la manipulation (Alex va fuir pour changer d’identité, se faire passer pour l’écrivain sur les réseaux sociaux, lui donner l’image d’un salaud et s’inventer un personnage d’assistante afin de trouver le pigeon idéal dans l’entourage de Charles Berrier, à qui elle pourra faire endosser le meurtre).
La dualité est incarnée au travers d’Alex, femme caméléon, diagnostiquée psychotique à tendance schizoïde, souffrant de phobie sociale, mais dont le sang-froid restera inébranlable et au travers de celle de Charles Berrier, qui sous ses airs charmeurs se révèle être un pervers narcissique et égocentrique, mettant lui-même en scène des personnages de romans équivoques.
L’auteure tisse son récit comme une araignée tisse sa toile, avec beaucoup d’ingénuité, l’apparition d’un personnage en entraînant un autre, une action en faisant découler une autre, chacun se dévoilant progressivement. Les évènements s’enchainent, le lecteur pensera probablement avoir trouvé qui sera le coupable parfait, mais…

Elsa Marpeau est née en 1975 et a grandi à Nantes (d’où son clin d’oeil à Xavier Dupont de Ligonnès). « Son autre mort » est son sixième roman. Elle a été récompensée en 2011 du prix Nouvel Obs –Biblio Obs du roman noir pour « Les yeux des morts », et en 2013 reçu le Prix Plume de Cristal au Festival International du film policier de Liège pour « L’Expatriée ». Elle est également la créatrice de Capitaine Marleau, dont France 3 diffuse actuellement chaque mardi la saison 3.

Son autre mort
Auteure: Elsa Marpeau
Editions : Gallimard Série Noire
288 pages
Prix : 20€
Date de parution : 07/03/2019