Pauline

Irrévocable : un polar où les sensations sont reines

Écrit par Catherine Verne Catégorie : Polars Mis à jour : vendredi 23 novembre 2018 12:29 Affichages : 568

irrévocable Par Catherine Verne - Lagrandeparade.fr/ L’histoire de ce roman pourrait être ordinaire s’il s’agissait seulement d’une enquête criminelle comme une autre. Mais voilà c’est Jenny Aaron qui la mène, un bout d’héroïne qui n’a pas son pareil pour analyser les situations épineuses et contacter son courage au pied du mur.

Elle travaille à l’Office fédéral de la police judiciaire de Berlin quand une confrontation avec un tueur lui coûte la vue. L’histoire, si elle était ordinaire, s’arrêterait là, avec une retraite anticipée sous les salves d’honneur et un pot de départ poignant, mais pas dans un scénario à la Andreas Pflüger, le co-auteur d’épisodes de « Tatort » . Pas question de cicatriser de ses blessures et de se reconstruire calmement en prenant son temps : un prisonnier berlinois exige de ne parler qu’à Jenny Aaron, ce qui va précipiter cette dernière dans un duel subtil avec celui qui lui a déjà pris la vue. Là encore l’histoire pourrait s’accommoder des ressorts classiques du genre du polar, mais tout devient extraordinaire ici car « vu » ou plutôt senti, effleuré, reniflé, tâté par un personnage central hors du commun puisqu’aveugle. L’occasion pour l’auteur de créer un univers très particulier, où les sensations sont reines, détrônant presque l’intellect. On y avance aux côtés de la mal-voyante, se fiant aux sons pour évaluer une distance ou une présence dans la pièce, détectant les petits secrets de chacun au parfum qu’il porte ou sa façon de respirer. Du coup l’enquête laisse une grande part à l’intuition et à l’instinct, réels atouts de Jenny Aaron contre son adversaire voyant. Un récit fort et sobre, non seulement original par ce leitmotiv qui colore entièrement le décor ambiant mais aussi parce que ponctué de références aux arts martiaux pour le plus fin plaisir de leurs adeptes, l’héroïne étant ceinture noire de Goju-ryu et le tueur fan de poèmes bushido.

Irrévocable
Auteur : Andreas Pflüger
Editeur : Fleuve noir
Traduction : Pierre Malherbet
Parution : 11 janvier 2018
Prix : 20,50€