Une histoire érotique de la psychanalyse : Sarah Chiche, l’amour, la liberté…

Écrit par Serge Bressan Catégorie : Essais, société et bien-être Mis à jour : samedi 12 janvier 2019 10:59 Affichages : 531

psychanalysePar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Ainsi donc, « sans les femmes, il n’y aurait pas de psychanalyse », lit-on au dos d’« Une histoire érotique de la psychanalyse » (sous-titre : « De la nourrice de Freud aux amants d’aujourd’hui ») le texte indispensable de Sarah Chiche, 42 ans, écrivaine, psychologue clinicienne et psychanalyste. Faisant suite à « Personne(s) »(2013) et « Éthique du Mikado », essai sur le cinéma de Michael Haneke (2015), ce troisième essai ouvre sur des mots de Lou Andreas-Salomé : « Je ne peux conformer ma vie à des modèles, ni ne pourrai jamais constituer un modèle pour qui que ce soit, mais il est tout à fait certain en revanche que je dirigerai ma vie selon ce que je suis, advienne que pourra ». En cinquante-trois histoires d’hier et d’aujourd’hui, Sarah Chiche se promène dans une contrée où cohabitent psychanalyse et sexe, amour et liberté. Des figures connues au féminin comme Anna O., Anna Freud, Lou Andreas-Salomé, Sabina Spielrein, Virginia Woolf ou Catherine Millot qui s’allongeait sur le divan de Jacques Lacan tout en suivant avec lui une analyse, sans oublier Anne Dufourmantelle qui évoquait le savoir que donne l’amour. Des figures anonymes que l’auteure rencontre dans son cabinet… Sarah Chiche raconte, pose les sujets : rapports sexuels avec les patients ; pourquoi les psychanalystes dans les thrillers érotiques sont-ils idiots ? ; cinquante nuances de néosexualité, ou encore le sourire des fantômes. La question surgit alors : la psychanalyse peut-elle encore nous aider, aujourd'hui, dans notre vie amoureuse et sexuelle ? Avec « Une histoire érotique de la psychanalyse » d’une écriture aussi inspirée qu’élégante, Sarah Chiche propose une belle méditation sur l’amour et sur la liberté…

Une histoire érotique de la psychanalyse
Auteur : Sarah Chiche
Editions : Payot
Parution : 24 octobre 2018
Prix : 21 €