Hugo de Hoffmannsthal : Sensibilité et imagination ou comment prendre l'Etre à la lettre

Écrit par Catherine Verne Catégorie : Essais, société et bien-être Mis à jour : mardi 18 avril 2017 20:58 Affichages : 1082

SensibilitéPar Catherine Verne - Lagrandeparade.fr/ L'ouvrage décortique d'abord comment "Une lettre" opère une sorte de révolution ésthétique non sans écho au manifeste phénoménologique husserlien. Cette oeuvre dit la défaite du dire et par là-même de la littérature classique dans la mesure où Hoffmannsthal y retire au sujet parlant les filets du dogme traditionnel qui fondait tout espoir en la rhétorique et la logique. Son personnage, Chandos, voit en effet en lui s'opérer une deconstruction du dire et en même temps communique sur cette intime expérience en témoin, via l'exercice épistolaire. Mais que faire de cette sorte d'épochè s'il en est qui ouvre ici le sujet aux confins du pulsionnel, voire au mystère animal, et surtout comment sortir de l'apparente impasse où se jette tout locuteur attestant d'une parole ainsi disqualifiée? Faut-il lui apporter une conclusion wittgensteinienne? Au lieu de répondre en logicien, il convient selon Paul Ducros de tout voir dans le positionnement de Hoffmannsthal sauf un renoncement à dire. D'ailleurs l'écrivain ne cessera d'écrire quant à lui. Et tant s'en faut que la répétition, comme renouvellement de la tentative d'expliciter ce qui veut se dire mais résiste au dire, équivale au silence prôné par Wittgenstein. On appréciera à ce titre les passages que le docteur en philosophie consacre ici à la confrontation des traitements de la question chez les deux Viennois, entre autres références transversales au surréalisme , à Proust ou Van Gogh, venant ponctuer la réflexion tout au long de cette étude remarquable. Car c'est toute une culture, affranchie de l'académique refoulement, qui se trouve convoquée par le paradoxe d'une parole juste à poser sur l'indicible. Hoffmannsthal quant à lui l'aura résolu par le choix du récit poétique ancrant l'imaginaire au plus vif des affects et de la sensibilité. 

Sensibilité et imagination
Auteur: Paul Ducros
Editeur: Hermann
Parution: 6 avril 2017
Prix: 28 euros